Faute de médecin pour constater le décès, un corps reste plusieurs heures sur la voie publique à Arras

19/01/2024 Par L. C.
Démographie médicale
L'Ordre des médecins du Pas-de-Calais assure que la situation ne se reproduira plus, puisqu'un médecin retraité s'est porté volontaire pour intervenir en renfort.  

 

Jeudi 11 janvier, dans les quartiers ouest d'Arras (Pas-de-Calais), les policiers ont dû attendre plusieurs heures au pied d'un immeuble, où le corps d'un homme gisait sous un drap blanc. En cause : aucun médecin du Samu n'était disponible pour venir constater le décès de cette personne, qui, "selon toute vraisemblance", "a mis fin à ses jours", rapporte La Voix du Nord

Une situation dramatique qui n'est pourtant pas exceptionnelle. Fin octobre, les gendarmes avaient déjà dû patienter plusieurs heures dans un bois à Marquion, à une trentaine de kilomètres d'Arras, où des enfants avaient découvert le corps d'un SDF. "Nous avons un gros problème lors des découvertes de corps, et cela fait un moment que cela dure", confirme une source judiciaire au quotidien local. 

Des "heures perdues" pour les forces de l'ordre et une attente interminable et "indigne" pour les familles des défunts, déplore une source policière. Le président du conseil départemental de l'Ordre des médecins du Pas-de-Calais, le Dr Francis Meurin, reconnaît ces difficultés, précisant que d'autres juridictions les partagent. Il promet, en revanche, qu'une solution a été trouvée pour le secteur d'Arras. 

Dans un entretien à nos confrères, le président du CDOM annonce qu'un médecin retraité s'est porté volontaire pour constater les décès dans le domaine public, en cas d'indisponibilité des médecins libéraux. Le Dr Meurin rappelle qu'"un médecin retraité ne peut y aller que si un médecin libéral installé dans le coin ne peut y aller dans un délai raisonnable"

Il précise que d'autres médecins retraités du Béthunois se sont montrés intéressés pour faire partie d'une liste de contacts à appeler en cas de besoin 

[avec La Voix du Nord

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Thierry Lemoine

Thierry Lemoine

Oui

Il ne faut pas rêver: la très grande majorité des médecins secteur 1 ne se déconventionnera pas ( pour les secteurs 2, la questio... Lire plus

27 commentaires
2 débatteurs en ligne2 en ligne
Photo de profil de Francois Laissy
1,9 k points
Débatteur Passionné
Médecine générale
il y a 4 mois
Samedi 11 h en pleine consultation, la gendarmerie me réquisitionne pour un AVP mortel sur une route dans le département voisin qui est loin de mon secteur en l'absence de médecin du secteur. Je lai...Lire plus
Photo de profil de Vieuxdoc Attéré
2 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 4 mois
Cette situation est triste pour un pays développé. Ceci se produit partout ; des amis à nous nous ont raconté ( ils n'ont pas voulu nous déranger) avoir dû attendre 24 heures pour trouver un médecin ...Lire plus
Photo de profil de Yves Adenis-Lamarre
3,3 k points
Débatteur Passionné
Médecine générale
il y a 4 mois
J'ai vu ce cas il y a 25 ans; individu repêché en sale état dans le fleuve, (je m'y promenais à ce moment vers 21 h) gardé toute une nuit blanche par un policier sur le bord de la Néva en attendant l'...Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17