Des médecins cubains pour sauver l'hôpital de Guingamp : un business juteux pour Cuba

20/02/2024 Par S. B.
Démographie médicale
Les défenseurs de l'hôpital de Guingamp (Côtes-d'Armor) ont rencontré vendredi l'ambassadeur de Cuba, dans l'objectif de faire venir des médecins cubains pour sauver la maternité. Un décret gouvernemental est obligatoire pour orchestrer la venue de médecins cubains. D'autres questions sont également soulevées, comme l'obstacle de la langue et le coût, alors qu'une grande partie du salaire versé par le pays hôte est prélevé par les autorités cubaines.

 

Une réunion était organisée vendredi dernier à Guingamp entre élus locaux, syndicats, représentants des médecins et du comité de défense de l'hôpital, directeur de l'hôpital et l'ambassadeur de Cuba en France, Otto Vaillant. Objectif : "la possibilité d'envoi de médecins cubains dans le monde pour aider tant dans l'urgence que dans le temps", a expliqué le président de l'agglomération de Guingamp-Paimpol, Vincent Le Meaux lors d'une conférence de presse à l'issue de cette rencontre, évoquant "un besoin en santé sur nos territoires". "Si Cuba peut nous aider, ce sera très bien", a-t-il poursuivi. 

La maternité de Guingamp, menacée de fermeture depuis des années, a obtenu un sursis en 2018 à la demande d'Emmanuel Macron, après une forte mobilisation de la population. Mais depuis avril 2023, les accouchements y sont suspendus, faute d'un nombre de soignants suffisants. 

"On a la capacité d'envoyer des médecins s'il y a un accord gouvernemental", a confirmé l'ambassadeur Otto Vaillant, estimant que cela pouvait être organisé en "quelques mois" en cas d'accord. D'autres élus, en Bretagne et ailleurs en France, l'ont aussi sollicité, a fait savoir le diplomate, sans préciser lesquels. "Nous allons nous employer à écrire très rapidement au Président de la République" afin d'"obtenir cet accord par décret", a assuré Vincent Le Meaux.    

Outre la nécessité d'un décret gouvernemental, la venue de médecins cubains soulève des questions, comme l'obstacle de la langue et le coût, alors qu'une grande partie du salaire versé par le pays hôte est prélevé par les autorités cubaines. "Cuba a industrialisé l'exode et l'exil de ses médecins pour en faire des machines à cash", tonne le Dr Jérôme Marty sur le plateau des Grandes Gueules. "Cuba ponctionne sur les médecins qui viennent travailler en France, 80 à 85% de leurs gains et ne leur laisse que le reste. Ils ont exporté 30 000 médecins dans 67 pays ces dernières années ce qui leur rapporte plusieurs milliards d'euros par an", précise le praticien.

Cette activité aurait rapporté plus de 11 milliards de dollars chaque année entre 2011 et 2015 a indiqué José Luis Rodriguez Garcia l'ancien ministre de l'Économie cubain sur France 24. Il s'agirait de la première ressource économique du pays. 

[Avec AFP et rmc.bfmtv.com

Vignette
Vignette
40 commentaires
10 débatteurs en ligne10 en ligne
Photo de profil de Yves Adenis-Lamarre
3,3 k points
Débatteur Passionné
Médecine générale
il y a 3 mois
Faire appel à Fidel Castro pour soutenir la politique française, que nous sommes tombés bien bas ! Surtout, comment nos politiques peuvent ils, en toute conscience, faire appel à la misère du mon...Lire plus
Photo de profil de Hassan Chatti
638 points
Débatteur Renommé
Médecine physique et de réadaptation
il y a 3 mois
Cuba "subi" un embargo, les médecins cubains sont des marchandises au même titre que les cigares. J'étais en Martinique quand ils sont venus, avec drapeau, ministre... Peu parler un mot de français ce...Lire plus
Photo de profil de Frederic Groseil
941 points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 3 mois
Nous sommes devenus un pays du tiers monde dans la santé ??? Bravo au nouveau Ministre de la Santé, ex - Président de la FHF. Avec la financiarisation de la santé via Cuba c'est TOP !!! Misère aux Bre...Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17