Hypertrophie bénigne de prostate : diffusion des techniques mini-invasives | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Hypertrophie bénigne de prostate : diffusion des techniques mini-invasives

Les implants Urolift, le dispositif de radiofréquence Rezum, ou encore l’embolisation permettent de réduire l’impact sur la fonction sexuelle. Les dernières connaissances ont été présentées lors du 114 ème congrès de l’Association française d’urologie (AFU), qui a eu lieu du 18 au 20 novembre 2020. « Traitement de référence, la résection transurétrale de prostate (RTUP) est efficace avec des résultats équivalents obtenus par vaporisation ou énucléation au laser ou geste endoscopique classique. Mais, elle entraîne une éjaculation rétrograde chez plus de 65 % des patients », a rappelé le Dr...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…