PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Enquête de pharmacovigilance sur le Levothyrox : certaines constatations restent inexpliquées

Selon les premiers résultats de l’enquête de pharmacovigilance, les effets indésirables observés témoignent d'un déséquilibre thyroïdien en lien avec le changement de traitement. Leur nombre et leur survenue indépendamment des taux de thyroxine interpellent cependant les auteurs de l’étude.

Suite au changement de formulation du Levothyrox, une enquête de pharmacovigilance a été initiée lors de la mise sur le marché de la nouvelle formule en mars 2017. Cette enquête vise à analyser les signalements d’effets indésirables rapportés. Les résultats intermédiaires viennent d’être publiés par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Ils ont été présentés lors du Comité technique de pharmacovigilance (CTPV) du 10 octobre 2017.

 

Un nombre "inédit" de signalements

 

Cette enquête rapporte tout d’abord que 14 633 signalement d’effets indésirables ont été rapportés à l’ANSM, sur la période allant de fin mars au 15 septembre, une chiffre "inédit", soulignent les auteurs, "avec un possible effet...

Sources : 

ANSM, 12 octobre 2017. Avec AFP

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…