Végétalisme chez l’enfant : un régime dangereux à encadrer | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Végétalisme chez l’enfant : un régime dangereux à encadrer

De plus en plus répandu, le végétalisme chez l’enfant ou l’adolescent entraîne de nombreuses carences et doit être compensé par des supplémentations. Ce régime est à bannir chez le nourrisson. 5,4 % de la population française était végétalienne en 2018, une proportion qui a sans doute augmenté depuis, a indiqué la pédospychiatre Anne Senequier, fondatrice et codirectrice de l’observatoire de la santé à l’Institut de relations internationales et stratégique (Iris), lors des 55es Journées parisiennes de pédiatrie (décembre 2021). Ce régime, qui exclut tout produit d’origine animale (viande, poisson, œuf,...
31 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Aujourd'hui dans l'actu

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…