PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Rougeole : 35 décès en 12 mois en Europe

L’organisation mondiale de la santé alerte contre les flambées épidémiques qui continuent de se propager dans plusieurs pays de la région Europe de l’OMS.

Au total 35 décès dus à la rougeole ont été comptabilisés ces 12 derniers mois : 31 en Roumanie, 2 en Italie, 1 en Allemagne et 1 au Portugal. "Chaque décès ou invalidité imputable à cette maladie à prévention vaccinale constitue une inadmissible tragédie, explique le Dr Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe. Nous sommes particulièrement préoccupés par le fait que, malgré l’existence d’un vaccin sûr et efficace à un prix abordable, la rougeole reste l’une des principales causes de mortalité chez les enfants du monde entier, et que l’Europe n’est malheureusement pas épargnée. Collaborer étroitement avec les autorités sanitaires de tous les pays européens concernés par ce problème est notre priorité pour lutter contre les flambées épidémiques et maintenir une couverture vaccinale élevée dans l’ensemble de la population."

Si 37 pays de la région Europe ont interrompu la transmission endémique, "les dernières poches de déficience de couverture vaccinale permettent à ce virus hautement contagieux de se propager chez les personnes qui choisissent de ne pas se faire vacciner, ne bénéficient pas d’un accès équitable aux vaccins ou ne peuvent être protégées par la vaccination en raison de problèmes de santé sous-jacents", ajoute l’OMS.

L’organisation mondiale encourage donc toutes les mesures prises pour améliorer la situation, telles que la vaste campagne qui a été menée en Roumanie, les vérifications des antécédents vaccinaux à l’entrée à l’école, ou encore l’amélioration des notifications de cas suspects comme cela est le cas en Italie.

En France, le vaccin contre la rougeole fait partie de ceux qui vont devenir obligatoire, comme cela a été précisé par Agnès Buzyn.

Sources : 

Organisation mondiale de la santé (OMS), 11 juillet 2017

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…