Mici : maintenir le traitement malgré l’épidémie | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Mici : maintenir le traitement malgré l’épidémie

Il n’est pas certain que les patients avec une maladie inflammatoire chronique de l’intestin (Mici) développent une infection Covid-19 plus sévère. L’actualité dans les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (Mici) est aujourd’hui, comme dans d’autres affections, dominée par l’épidémie Covid-19. Les premières données du registre international Secure-IBD, qui est actualisé en permanence sur le site covidibd.org et rassemblait, le 2 avril 2020, 239 cas de patients avec une Mici infectés par Covid-19, dont 23 en France, sont néanmoins rassurantes. « Ces malades ne semblent en effet pas exposés à un...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…