Le tabac reste nocif pour la grossesse même longtemps après son arrêt | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le tabac reste nocif pour la grossesse même longtemps après son arrêt

Fumer pendant mais aussi avant la grossesse entraîne des modifications épigénétiques qui pourraient avoir des conséquences sur son déroulement. C’est ce que vient de démontrer une équipe de chercheurs français (Inserm, du CNRS et de l’Université Grenoble Alpes), qui ont analysé pour cela l’ADN placentaire de 568 femmes enceintes (provenant de la cohorte Eden), au regard de la consommation de tabac dans les 3 mois précédant la grossesse et/ou pendant la grossesse. Les femmes ont été réparties en 3 catégories : non-fumeuses (n’ayant pas fumé depuis les trois mois précédant...
1 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…