Macroprogestatifs et risque de méningiome : les gynécologues médicaux réagissent | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Macroprogestatifs et risque de méningiome : les gynécologues médicaux réagissent

Le Syndicat de Gynécologie Médicale (SGM) a réagit vivement, dans un communiqué, à l’avis de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produit de santé (ANSM) concernant le surrisque de méningiome associé aux macroprogestatifs (etude EPI-Phare), et aux recommandations préliminaires d’utilisation et de surveillance du risque qui ont été émises. Il regrette, en effet, que ces préconisations aient été décidées sans leur avis, et « communiquées à la presse grand public […] avant toute lettre d’information aux professionnels de santé ». Cette diffusion grand public « non encadrée d’information...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…