Prévalence élevée de l’hirsutisme et des troubles menstruels chez les adolescentes obèses ou diabétiques de type 1 | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Prévalence élevée de l’hirsutisme et des troubles menstruels chez les adolescentes obèses ou diabétiques de type 1

On décrit une augmentation de la prévalence de l’hyperandrogénie chez les adolescentes et chez les femmes adultes obèses. Il en est de même chez celles qui ont un diabète de type 1. Chez les femmes et les filles obèses, l’hyperandrogénie est rapportée à l’insulinorésistance et à l’hyperinsulinémie. En revanche, chez les femmes ayant un diabète de type 1, l’étiologie de l’hyperandrogénie est moins claire : on a suggéré que cette hyperandrogénie pouvait être liée au fait que le traitement par l’insuline amenait à des concentrations non physiologiques d’insuline. Les équipes...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…