Covid-19 : un risque de décès hospitalier plus élevé pour les diabétiques de type 1 que de type 2

12/10/2020 Par Pr Philippe Chanson
Diabétologie Infectiologie
Parallèlement à l’analyse des facteurs de risque, les épidémiologistes américains ont analysé de manière globale, en Angleterre, la mortalité liée au COVID-19 et les risques absolus et relatifs chez les diabétiques de type 1 et de type 2. Les effets indépendants du diabète en fonction de son type sur les décès hospitaliers en Angleterre au cours de la période allant du 1er mars au 11 mai 2020 ont été analysés dans le cadre d’une étude de population globale portant sur les décès hospitaliers.

Sur les 61 414 470 sujets présents dans le registre de médecine générale le 16 février 2020, 263 830 (0.4 %) étaient considérés comme porteurs d’un diabète de type 1, 2 864 670 (4.7 %) d’un diabète de type 2 et 41 750 (0.1 %) d’autres types de diabète alors que 58 244 220 (94.8 %) n’avaient pas de diabète. 23 698 décès liés au COVID-19 sont survenus à l’hôpital au cours de la période d’étude, 1/3 sont survenus chez des patients diabétiques : 7 434 (31.4 %) chez des diabétiques de type 2, 364 (1.5 %) chez des patients diabétiques de type 1 et 69 (0.3 %) chez des sujets ayant un autre type de diabète. Les taux de mortalité non ajustés pour 100 000 personnes sur la période de 72 jours entre le 1er mars et le 11 mai 2020 étaient de 27 (IC 95 % = 27-28) chez les patients non diabétiques, de 138 (124-153) chez les diabétiques de type 1 et de 260 (254-265) chez les diabétiques de type 2. Après ajustement pour l’âge, le sexe, les facteurs socio-économiques, l’origine ethnique et la région géographique, en comparaison des patients non diabétiques, les odds ratios pour les décès liés au COVID-19 à l’hôpital étaient de 3.51 (3.16-3.9) chez les diabétiques de type 1 et de 2.03 (1.97-2.09) chez les diabétiques de type 2. Ces effets étaient un peu atténués à 2.86 pour le diabète de type 1 et 1.80 pour le diabète de type 2 quand ils étaient aussi ajustés aux hospitalisations préalables pour pathologies coronaires, maladies cérébro-vasculaires ou insuffisance cardiaque. En conclusion, dans cette étude nationale menée en Angleterre, le diabète de type 1 et le diabète de type 2 sont tous les deux associés de manière indépendante à une augmentation significative du risque de décès hospitalier lié au COVID-19.

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Michel Lemariey-Barraud

Michel Lemariey-Barraud

Non

La vraie question est de savoir si on veut assurer correctement les usagers, ou asservir durablement les médecins. La CNAM, organi... Lire plus

0 commentaire
5 débatteurs en ligne5 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17