Un médecin peut-il refuser de continuer à soigner un patient difficile? | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-
Juridique
Relation médecin/patient

Un médecin peut-il refuser de continuer à soigner un patient difficile?

Il y a des patients charmants, et d'autres qui le sont moins. Celui-là remet systématiquement en cause vos prescriptions, tel autre se montre agressif, et celui-ci vous pose un lapin...Lire

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…