Covid : 1700 étudiants seront recrutés pour le dépistage par tests salivaires dans les écoles | egora.fr
PUB
A+ A-

Covid : 1700 étudiants seront recrutés pour le dépistage par tests salivaires dans les écoles

Alors qu'une campagne de dépistage massif du Covid par tests salivaires débute cette semaine dans les écoles, le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, a annoncé ce mardi matin sur France Inter que des étudiants viendraient en appui des professionnels de santé. 

Entre 50.000 et 80.000 tests salivaires dès cette semaine et jusqu'à 300.000 la semaine du 15 mars. C'est l'objectif fixé par le Gouvernement pour cette campagne de dépistage massif par tests salivaires dans les écoles. Sur la base du volontariat (avec nécessité d'une autorisation parentale), ces tests seront réalisés dans les écoles maternelles et primaires dans un premier temps. Ces dépistages seront organisés de façon aléatoire dans certains établissements, où ils seront répétés pour suivre l'évolution de l'épidémie, ou bien de façon ciblée dans des zones où le virus circule fortement. 

Les infirmières et médecins scolaires, les personnels des ARS et des laboratoires seront à la manœuvre. Contrairement à ce que laissait penser une note diffusée dans l'académie de Lyon, il n'est pas question de mettre les enseignants à contribution pour pratiquer cet acte médical, a répondu hier le ministère. Mais ces derniers pourront néanmoins être volontaires pour accompagner et rassurer les élèves. 

Alors que les infirmières scolaires sont déjà particulièrement surchargées, le ministre Jean-Michel Blanquer a indiqué ce matin sur France Inter que 1.700 "médiateurs" étaient en cours de recrutement pour "appuyer ces professionnels". Ces médiateurs seront "des étudiants en médecine, des étudiants en pharmacie mais aussi des étudiants qui peuvent être dans d'autres domaines que la médecine mais dans ce cas-là ne seront pas dans des tâches de santé", a précisé le ministre.  

Ces étudiants seront rémunérés et leur mission se déroulera jusqu'à "la fin du mois de juin", a-t-il précisé. 

[avec France Inter et 20minutes.fr

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…