Études de médecine : les chiffres du numerus apertus pour cinq ans par université | egora.fr
PUB
A+ A-

Études de médecine : les chiffres du numerus apertus pour cinq ans par université

Les ministères de l’Enseignement supérieur et de la Santé viennent de rendre officiels les objectifs nationaux pluriannuels de professionnels de santé à former pour la période 2021-2025. En médecine, le seuil a été fixé à 51.505 étudiants.  

Dans le cadre de la réforme du premier cycle des études de médecine, le numerus clausus, qui déterminait jusque-là le nombre d’étudiants autorisés à accéder à la deuxième année de médecine, maïeutique, odontologie et pharmacie (MMOP) a été supprimé au profit d’un tout nouveau modèle de fonctionnement : les objectifs nationaux pluriannuels. Désormais, les ministères de l’Enseignement supérieur et de la Santé fixent, en effet, un nombre de professionnels de santé à former, par université, pour une période de cinq ans.  

“Ces objectifs sont définis pour répondre aux besoins du système de santé, réduire les inégalités d'accès aux soins et permettre l'insertion professionnelle des étudiants, sur proposition d'une conférence nationale réunissant les acteurs du système de santé et des organismes et institutions de formation des professionnels de santé”, précisent les ministères de tutelle dans un arrêté publié le 13 septembre au Journal officiel.  

Au total, 51.505 étudiants en médecine seront donc formés sur la période 2021-2025 en France. Un seuil minimal d’objectif de formation a été fixé à 48.850 futurs médecins et un seuil maximal, à 54.160, correspondant respectivement à -5% et +5% des capacités de formation. Leur répartition, faculté par faculté, est la suivante : 

 

7 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…