Baisse

Réforme des études de médecine : près d'un millier d'internes en moins en 2024, alerte le Doyen

Alors que les Ecos entrent en vigueur cette année, cette réforme devrait entraîner la diminution du nombre d'internes dans les rangs des hôpitaux. Ils devraient être environ un millier de moins que l'année précédente, indique le Professeur Benoît Veber, président de la Conférence des doyens de facultés de médecine.

15/04/2024 Par S. B.
Ecos
Baisse

"On va être aux alentours d'un millier d'interne en moins" par rapport aux quelque 9 500 internes de la promotion précédente, indique le Professeur Benoît Veber, président de la Conférence des doyens de facultés de médecine, à l'AFP. Cette baisse du nombre d'internes est liée à l'entrée en vigueur des Ecos qui se déroulera en mai.

Une petite partie de la promo 2024 a décidé de redoubler sa cinquième année de médecine, pour ne pas essuyer les plâtres de ce nouveau concours. "Le taux de redoublement en cinquième année a été de 7%, contre 3%" d'habitude, a précisé le doyen Veber. À ces quelque 660 étudiants qui ont préféré décaler d'un an le passage du concours, s'ajoutent environ 240 élèves éliminés dans la phase écrite de celui-ci, qui, pour la première fois, introduisait un principe de note éliminatoire.

Pour Benoît Veber, les conséquences de cette baisse du nombre d'internes seront limitées pour les hôpitaux. "L'année suivante, on aura une vague haute", explique-t-il. Par ailleurs, l'internat durant au minimum quatre ans, il y aura possibilité pour les hôpitaux de "lisser" un peu l'accident de 2024, explique-t-il.

[Avec AFP]
 

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

0 commentaire
8 débatteurs en ligne8 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17