Médecins libéraux : la barre des 5000 promesses de déconventionnement franchie

13/03/2024 Par L. C.
Assurance maladie / Mutuelles
Le cap des 5000 lettres d'intention de déconventionnement déposées en ligne vient d'être passé. Un signal fort à la veille de la quatrième et, en théorie, dernière séance multilatérale de négociations conventionnelles entre la Cnam et les syndicats. 

 

5007. C'est le nombre de médecins ayant signé leur lettre d'intention de déconventionnement, indique ce mercredi matin le site dédié créé par l'UFML. L'action collective lancée par le syndicat il y a un an, presque jour pour jour, a pris de l'ampleur à l'issue de la troisième séance multilatérale de négociations conventionnelles entre la Cnam et les syndicats de médecins, le 8 février dernier, et la nomination de Frédéric Valletoux à la Santé. Depuis, d'autres organisations ont officiellement rejoint le mouvement : la Fédération des médecins de France et Médecins pour demain. Objectif : faire pression sur le politique pour le pousser à "investir dans la médecine libérale", défendait le Dr Jérôme Marty, dans une récente interview accordée à Egora.  

 

Ce cap des 5000 promesses déposées est "important parce qu'il représente 10% des généralistes", ajoutait le syndicaliste occitan, déterminé. Il s'agit également d'un signal fort à la veille d'une quatrième et, en théorie, dernière séance commune de négociations, au cours de laquelle l'Assurance maladie devrait présenter sa proposition d'accord définitive. "Si les politiques ne nous donnent pas les moyens de faire de la qualité, nous n'aurons aucun scrupule à appuyer sur le bouton du déconventionnement", nous confiait le Dr Marty.  

Outre ces promesses déposées en ligne, des praticiens ont déjà mis leur menace à exécution. Sur l'annuaire Ameli, on dénombre plus de 1000 médecins libéraux en secteur 3, dont 953 généralistes. Un chiffre qui ne fait qu’augmenter. 

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Thierry Lemoine

Thierry Lemoine

Oui

Il ne faut pas rêver: la très grande majorité des médecins secteur 1 ne se déconventionnera pas ( pour les secteurs 2, la questio... Lire plus

7 commentaires
22 débatteurs en ligne22 en ligne
Photo de profil de Jacques Briand
2,2 k points
Débatteur Passionné
Médecine générale
il y a 2 mois
PETITS CALCULS On ne va pas refaire la fable de Perette et le pot de lait....toutefois la sécu est bien obligé de faire des calculs et d'imaginer des scénarios suivant les différents résultats. Les...Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17