Téléthon : les Gilets jaunes bousculent l'édition 2018

06/12/2018 Par Catherine le Borgne

Plateaux rapatriés en studio, événements annulés... L'édition 2018 du Téléthon, placée sous le signe des espoirs de guérison, modifie en hâte sa programmation, en raison des risques liés à la nouvelle mobilisation des "gilets jaunes" attendue ce week-end.

  "Pour des raisons de sécurité", ce marathon caritatif, unique en son genre avec ses 30 heures de diffusion en direct, se déroulera cette année "en direct des studios de France Télévisions en région parisienne", a annoncé mercredi le groupe audiovisuel public. Oubliées donc les deux grandes bulles transparentes installées sur la place de la Concorde, à l'extrémité des Champs-Élysées, par crainte de nouveaux débordements. Par sécurité, l'Alliance maladies rares, qui fédère plus de 200 associations, a de son côté, annulé sa "Marche des maladies rares" prévue samedi midi au Jardin du Luxembourg. A Bordeaux, selon les médias locaux, le village du Téléthon, qui devait regrouper 23 tentes dans le centre-ville, a été annulé après consultation avec la mairie. Au grand regret de Christian Capdeville, l'un des organisateurs, interrogé par France Bleu Gironde, "triste, au regard de la perte que cela représente pour nous en termes de collecte de fonds". "Quelques événements sont annulés pour des raisons de sécurité (...) mais ça n'est pas la majorité", a rassuré mercredi une porte-parole d'AFM-Téléthon. "Le Téléthon continue", insiste l'association organisatrice de l'événement, qui en est à sa 32e édition et dont le chanteur Pascal Obispo sera le parrain cette année. L'édition 2017 avait permis de récolter 89 millions d'euros pour la recherche sur les maladies rares. Un chiffre déjà en baisse par rapport à 2016 (93 millions), déclin en partie attribué à la concomitance avec l'hommage populaire à Johnny Hallyday, lui aussi retransmis en direct. Autre élément qui pourrait freiner les dons: l'érosion générale de la générosité des Français, dans un contexte de tensions sur le pouvoir d'achat et de refonte du cadre fiscal (hausse de la CSG pour les retraités, suppression de l'ISF et prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu). Le syndicat France Générosités, qui fédère 97 associations et fondations, a constaté une baisse de 6,5% des dons chez ses membres au premier semestre. "Nous sommes pleinement conscients que la participation au Téléthon représente cette année un effort supplémentaire pour les ménages les plus modestes et les plus généreux, notamment les retraités impactés par la hausse de la CSG", a indiqué à l'AFP Claire Schiller, directrice marketing de l'AFM-Téléthon. "Cette année, les victoires que nous présenterons (...) démontrent que cet effort est utile, qu'il est efficace pour les familles et pour les malades", a-t-elle ajouté. Le Téléthon veut montrer qu'on est "entré dans une nouvelle ère": celle où "on parle de guérison" pour ces maladies génétiques rares, une perspective impossible il y a encore quelques années, a observé Serge Braun, directeur scientifique de l'Association française contre les myopathies (AFM), cette semaine devant la presse. Mardi, un nouvel essai a débuté en France pour évaluer les effets de la thérapie génique dans la maladie de Crigler-Najjar, une maladie du foie très rare qui oblige les patients à passer plus de 12h par jour sous des lampes UV pour détruire la bilirubine, un pigment jaune en excès dans leur sang et toxique pour le cerveau. A terme, 17 patients en Europe seront inclus dans l'essai de ce traitement prometteur, qui a déjà coûté 18 millions d'euros au Généthon, le laboratoire de recherche créé par l'AFM, à Evry (Essonne). Les dons au Téléthon déductibles des impôts à 66%, peuvent être faits par téléphone (3637) ou sur le site www.telethon.fr. [Avec l'AFP]

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

0 commentaire





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17