Le coup de gueule d'un médecin urgentiste bloqué par les gilets jaunes

19/11/2018 Par Aveline Marques

Si le mouvement des gilets jaunes avait pour mot d'ordre de laisser passer les soignants ce samedi 17 novembre, localement le caducée n'a pas toujours suffi à faire fléchir les manifestants. Un urgentiste se rendant à son lieu de travail aurait même été agressé.

  Ce médecin urgentiste se rendait à l'hôpital samedi en fin de matinée, lorsque sa voiture a été bloquée par le barrage des gilets jaunes installé en centre-ville de Tours. Montrant son caducée, le médecin précise qu'il doit prendre son poste en début d'après-midi. "Malgré le Caducée, on m'a dit 'mais pour qui il se prend celui-là', alors que je roulais plus qu'au pas", raconte-t-il dans la presse locale. "Si quelqu'un meurt alors que je ne suis pas à mon poste…" tente alors le médecin pour faire fléchir son interlocuteur. "Il m'a répondu, 'Mais qu'il meure', enfin des propos d'une vulgarité sans nom'", s'indigne le praticien. Le ton monte et la voiture du médecin subit les foudres des manifestants : le pare-brise est abimé, le rétroviseur brisé. "On peut s'exprimer si on a des revendications. On n'est pas obligés d'être lourds, violents et agressifs", s'emporte le médecin. D'autres soignants ont témoigné sur les réseaux sociaux de leur difficulté à se rendre ou à rentrer du travail.

                 

 

   

    Le mot d'ordre de laisser passer les soignants est néanmoins passé ailleurs, comme à Rouen.

  [Avec Francebleu.fr]

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Valérie Briole

Valérie Briole

Non

Comment les patients qui cotisent à la sécurité sociale et à leur mutuelle de façon obligatoire, vont accepter de ne percevoir en ... Lire plus

0 commentaire
20 débatteurs en ligne20 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17