Les soignants non vaccinés contre le Covid réintégrés en Italie

02/11/2022 Par Aveline Marques
International
Pour faire face à la pénurie de personnels, le nouveau gouvernement dirigé par Georgia Meloni a décidé d'anticiper la réintégration des professionnels de santé qui avaient été suspendus pour non-respect de l'obligation de vaccination contre le Covid.
 

"Les personnels de santé étaient les seuls pour qui la vaccination était obligatoire, nous avons décidé d'avancer la fin de l'obligation à demain", a annoncé la nouvelle présidente du Conseil italien, Georgia Meloni (Frères d'Italie, extrême-droite), à l'issue du Conseil des ministres, lundi 31 octobre. Un nouveau décret a été publié, rendant possible la réintégration des soignants non vaccinés contre le Covid dès le 1er novembre. L'obligation vaccinale devait initialement être maintenue jusqu'au 31 décembre mais "le tableau épidémiologique a changé", a justifié le nouveau ministre de la Santé, Orazio Schillaci. "Nous voyons que l'impact sur les hôpitaux est limité et qu'il y a une diminution des infections." Pour l'exécutif, cette mesure permet de "remédier à la pénurie préoccupante des professions de santé" et de garantir ainsi "l'effectivité du droit à la santé". Environ 4000 médecins et dentistes (sur 473 500) et 2600 infirmières (sur 450 000) seraient concernés. "Ce retour anticipé n'a aucune pertinence du point de vue du personnel. Nous attendons d'autres mesures du gouvernement pour augmenter les effectifs de la fonction publique", a déclaré Filippo Anelli, président de la Fédération nationale des ordres des médecins, chirurgiens et dentistes. La fédération estime que seuls 1878 praticiens sont véritablement aptes à réintégrer le système national de santé, les autres étaient trop âgés. Et parmi eux, beaucoup sont des libéraux. Alors que le gouvernement a décidé en parallèle de prolonger l'obligation de port du masque dans les hôpitaux, se pose également la question de la protection des patients les plus fragiles. Certaines régions, comme les Pouilles, ont décidé d'interdire certains services aux personnels non vaccinés. [avec Republica.it et Rainews.it]

 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17