Ballon de football et stéthoscope

Football : les médecins de club trop souvent "montrés du doigt", dénonce leur association

Dans un communiqué, l'Association des médecins de clubs de football professionnel (AMCFP) juge "inadmissible d'attaquer nominativement des confrères", en leur imputant l'augmentation du nombre de blessés parmi les joueurs. 

15/04/2024 Par Aveline Marques
Médecine du sport
Vignette
Ballon de football et stéthoscope

"Depuis quelques semaines, les médecins de club, pourtant garants de la santé de nos footballeurs professionnels, sont montrés du doigt", regrette le bureau de l'AMCFP dans un récent communiqué. "Il s'avère tout à fait inadmissible d'attaquer nominativement des confrères, dont l'expérience et l'expertise ne sont plus à démontrer, sur des faits étayés par de courageux informateurs anonymes 'proches du dossier'", ajoute l'association. D'autant que les médecins concernés, tenus au secret médical, ne peuvent réagir et se défendre sur des cas plus "complexes" qu'il n'y paraît, pointe le communiqué. 

"La médiatisation des 'docs' nous est pratiquement toujours défavorable, dénonce l'association. Quand tout se passe bien, ce n’est jamais grâce aux staffs médicaux, mais quand le nombre de blessés augmente, on 'interroge' les docs alors que notre activité se concentre surtout sur le diagnostic et la réduction d’indisponibilité des joueurs tout en préservant leur intégrité au maximum." Pour les médecins de club, "le turn-over rapide des coachs, des staffs techniques des cellules de performances, des dirigeants" et "l'arrivée d'investisseurs étrangers favorisent le remplacement de médecins pourtant expérimentés et compétents, entrainant une baisse de qualité de suivi des joueurs".

L'AMCFP met en avant "les efforts constants pour améliorer la prise en charge médicale" des joueurs avec l'instauration "de suivis traumatologique, biologique, cardiologique, obligatoires pour tous les clubs de L1 et L2", "que nombre de pays européens nous envient", ainsi que la mise en place du protocole de commotion cérébrale.

Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

0 commentaire
13 débatteurs en ligne13 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17