Comment Pinterest et Youtube luttent contre les antivax

04/03/2019 Par A.F.
Accusés de laisser se développer le mouvement antivaccin sur la toile, les réseaux sociaux américains, à l’instar de YouTube et de Pinterest, ont décidé de censurer les résultats de recherche et de bloquer les comptes promouvant la désinformation médicale.

Accusés aux Etats-Unis comme ailleurs de favoriser la désinformation sur les vaccins, plusieurs réseaux sociaux américains tels que Pinterest et YouTube ont changé leur politique et pris différentes mesures pour lutter contre les messages comportant des fake news sur la vaccination. Pinterest a ainsi confirmé ce que le Wall Street Journal avait révélé : depuis l’automne, le réseau social a commencé à bloquer des résultats de recherche sur la vaccination et les traitements non-prouvés contre le cancer. Le site web bloque également les comptes et supprime les publications comportant des éléments de désinformation médicale. "Nous voulons que Pinterest inspire les gens, or il n'y a rien de moins inspirant que la désinformation. C'est pourquoi nous continuons à chercher de nouvelles façons d'empêcher les contenus trompeurs d'apparaître sur notre plateforme ou dans notre moteur de recommandations", a indiqué un porte-parole de Pinterest.   Interdiction de monétiser des vidéos antivaccins De son côté, le géant mondial de la vidéo YouTube a pour sa part rappelé le vendredi 22 février que les règles de la plateforme ne permettaient pas aux vidéos promouvant des messages antivaccins de mettre de la publicité sur leurs vidéos, et donc de gagner de l'argent. Quelques jours plus tôt, le site d’informations Buzzfeed avait démontré que le moteur de recommandations de la plateforme médicale incluait pourtant des vidéos antivaccins. "Nous avons une politique stricte pour déterminer quelles vidéos ont le droit d'avoir des publicités, et les vidéos qui promeuvent du contenu antivaccin ont été et restent en infraction de notre politique de longue date contre les publicités nocives et dangereuses", a déclaré une porte-parole lundi dans un communiqué. En cas de violation, "nous agissons immédiatement et supprimons les publicités", a-t-elle souligné. [avec AFP]

Vignette
Vignette

Lapins : médecin, serez-vous disposé à prendre l'empreinte bancaire des patients pour prélever les 5 euros de pénalité?

Georges Fichet

Georges Fichet

Oui

Quand vous achetez un billet pour un spectacle et que vous n'y allez pas pour une raison ou pour une autre, pouvez-vous vous le fa... Lire plus

0 commentaire
6 débatteurs en ligne6 en ligne





La sélection de la rédaction

Rémunération
"La visite à domicile ne survivra pas à l’été" : le cri d'alarme de SOS Médecins
02/04/2024
13
Assistant médical
"Il faut arriver à transposer l'assistant médical dans une notion d'équipe": aux Rencontres d'AVECsanté...
03/04/2024
4
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17
"Ils ont une peur primaire de la psychiatrie" : pourquoi les étudiants en médecine délaissent cette spécialité
27/02/2024
28
Podcast
"C'est assez intense" : reportage dans un centre de formation des assistants médicaux
01/03/2024
9