Au cœur d'un bloc en burn out : le film événement diffusé ce soir

03/10/2017 Par Fanny Napolier
Médias

Pendant plus de deux ans, le réalisateur Jérôme le Maire s'est immergé au bloc opératoire de l'hôpital Saint-Louis. Il en a tiré un film saisissant sur un système déshumanisé qui broie les bonnes volontés. Burning Out – Dans le ventre de l'hôpital est diffusé ce mardi sur Arte, à 20h55 et déjà disponible en ligne sur le site arte.tv.

C'est l'histoire d'une rencontre. Celle d'un réalisateur qui veut travailler sur le burn out qui ravage nos sociétés modernes, et d'une anesthésiste de l'hôpital Saint-Louis. "Si vous voulez voir du burn out, venez chez nous." C'est ainsi que Jérôme le Maire a pénétré au bloc opératoire de l'hôpital. Après un an d'immersion et d'observation, il obtiendra l'autorisation de filmer. Il réussit l'exploit de faire oublier sa caméra pour capter des scènes troublantes et recueillir des témoignages rares.   A lire : Réalisateur, il s'immerge deux ans dans un bloc en burn out   "Pendant les deux ans et demi où je suis resté, les gens témoignent, se livrent et commencent à donner d'eux même. Ils réactivent la fibre humaine, qui a eu tendance à déserter les lieux, raconte Jérôme le Maire à Egora. Ce n'est pas un défaut de fabrication. Un bloc opératoire, c'est complexe et ce n'est peut-être pas l'endroit où on a le plus besoin d'humanité. On a besoin de reflexes, de têtes, de concentration. Mais du coup l'humain en souffre. C'est ça le lean managment. C'est hyper efficace, mais ça ne tient plus compte de l'homme. Dans la course à la productivité, la qualité de vie au travail n'est a priori pas une valeur. Or, elle en est une parce que ça coûte cher les gens qui craquent…"   Défaillance collective   La force du film est de montrer que le burn out est la conséquence d'un système, d'une organisation. Il tient d'une défaillance collective et non pas d'une faiblesse individuelle. C'est un essai du philosophe belge Pascal Chabot, qui a donné envie au réalisateur d'aborder le burn out de cette façon. "C'est un livre qui m'a fait percevoir le burn out comme je ne l'avais jamais entendu, à savoir comme une maladie de société, une pathologie de civilisation, un trouble miroir de notre société. Je me suis dit qu'il était intéressant d'en parler comme ça parce que ça veut dire qu'on est co-responsable de cette maladie", assure Jérôme le Maire. Le film sera diffusé ce mardi à 20h55 sur Arte. Il est déjà disponible sur le site arte.tv ou ci-dessous.  

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

0 commentaire





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17