"Plus on s'affole, moins on soigne bien les gens", estime le Pr Raoult | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Plus on s'affole, moins on soigne bien les gens", estime le Pr Raoult

Alors que l’épidémie de Covid-19 repart à la hausse, l’infectiologue Didier Raoult estime qu’il ne s’agit plus de la même maladie qu’en février. Il critique également le port du masque obligatoire et l’affolement et la désorganisation dans la gestion de la crise. 

 

“On organise pas de lutte en ayant peur”. Fidèle à son style, le médiatique et controversé Pr Raoult a accordé ce mercredi 19 août une interview à Cnews dans lequel il revient sur l’épidémie de Covid mais également le regain de cas observé ces derniers jours. 

“Plus vous testez, plus vous trouvez de cas. Dans les cas qu’on trouve, on est en train de regarder, entre ceux qu'on trouve maintenant et ceux que l'on trouvait en février ou en mars, ce n'est plus la même maladie”, a estimé le directeur de l’IHU méditerranée. Pour le Pr Raoult, il s'agit désormais de formes “très bénignes”, “sans troubles de la coagulation”. A ses yeux, la proportion des gens hospitalisés est également “beaucoup plus faible”

 

Revenant sur la première vague, le Pr Raoult a également critiqué l’affolement général. “Plus on s'affole, moins on soigne bien”, a-t-il affirmé en soulignant également la “désorganisation” dans la gestion de la crise. “Il faut enlever ceux qui ont peur et mettre ceux qui ont du courage devant”, a poursuivi l’infectiologue. 

Quant à la décision du port du masque obligatoire prise par le Gouvernement, il a déclaré qu’il aurait préféré rester “à un niveau de recommandation plus que d'obligation” tout en mettant en garde contre le risque de “conflit” : “Si les masques peuvent rassurer c'est une chose, mais je suis inquiet qu'on fasse une fixation trop importante dessus, parce que maintenant c'est les gens qui vont vouloir faire la loi”. “Il y a toujours un dictateur rentré dans beaucoup de gens qui voudraient imposer”, a-t-il encore affirmé.

 

 

Enfin, d’après le Pr Raoult, le “masque ne joue pas qu'un rôle physique de protection”, mais est aussi un signal qu'“il y a une maladie contagieuse qui circule” et constitue un élément de protection important pour les soignants.

[avec Cnews]

54 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…