Coronavirus : le prix des masques s’envole | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Coronavirus : le prix des masques s’envole

le président de l’Ordre des pharmaciens a admis auprès de la radio que cette situation posait une question “d’éthique”. 
Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, des masques chirurgicaux sont vendus trois à dix fois plus chers que leur prix normal dans certaines pharmacies parisiennes. Sur Internet, les prix augmentent de 150%. 
 

Alors que plusieurs cas de coronavirus ont été identifiés en France, touristes et citoyens se ruent depuis plusieurs semaines sur les masques de protection respiratoire (type FFP2). Au point que des pharmacies franciliennes ont été littéralement dévalisées et se sont retrouvées en pénurie de stock. 

Autre conséquence : le prix de ces masques a explosé dans quelques officines de région parisienne. D’après une enquête de France Bleu, ils seraient vendus trois à dix fois plus cher que leur prix habituel. Ainsi, un masque chirurgical vendu environ 30 centimes est parfois vendu 1 euro, voire 2 ou 3 euros l’unité, détaille la radio qui précise aussi qu’avant l’apparition du virus, une boîte de 50 masques coûtait 8 euros en moyenne. 

 

Augmentation de 150%

Même problème sur Internet : certains prix augmentent parfois jusqu’à 150%, à cause des ruptures de stock en ville. D’après le journal Mieux Vivre, le produit le plus vendu sur le géant de la vente en ligne Amazon était un lot de 100 masques en papier jetables. Son prix était de 27,99 euros le 27 janvier contre 19,90 euros trois jours plus tôt. Pour les lots de 200 masques, le prix est passé de 17 euros à… 43 euros le 27 janvier. 

Même si ces pratiques ne sont pas illégales, le président de l’Ordre des pharmaciens a admis auprès de la radio que cette situation posait une question “d’éthique”. 

 

[avec France Bleu et Mieux Vivre]

 

4 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…