Baclofène : une prescription facilitée | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Baclofène : une prescription facilitée

Depuis mars 2014, le baclofène bénéficie d'une autorisation temporaire pour traiter l'alcoolo-dépendance. Cette autorisation vient d'être prolongée d'un an, indique l'Agence du médicament.

L'autorisation temporaire qui encadre l'utilisation du baclofène vient d'être prolongée d'un an, en attendant les résultats définitifs des études menées sur son efficacité dans la lutte contre l'alcoolo-dépendance et une éventuelle AMM.

Depuis 2014, la prescription du baclofène est autorisée pour traiter l'alcoolisme et le traitement est remboursé dans le cadre de cette recommandation d'utilisation temporaire (RTU). Toutefois, la prescription du baclofène n'était autorisée qu'"après échec des autres traitements disponibles". Au cours de ces trois dernières années, un peu plus de 7 000 patients seulement ont été enregistrés, indique jeudi l'ANSM, alors que plusieurs dizaines de milliers d'alcoolo-dépendants prennent ce médicament.

Désormais, les comprimés de baclofène (Liorésal 10mg et Baclofène Zentiva 10mg) pourront être

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…