Une start-up ambitionne d'ouvrir 12 centres médicaux dédiés à la santé de la femme d'ici deux ans

13/03/2024 Par Louise Claereboudt
Santé publique
Vignette
En janvier 2023, la start-up Sorella a ouvert un premier centre pluridisciplinaire dédié à la santé de la femme à Issy-les-Moulineaux (Ile-de-France). Elle ambitionne de créer un réseau national. 

 

5 millions d'euros. C'est ce qu'a levé la start-up Sorella, créée en 2022, en vue d'ouvrir trois nouveaux centres médicaux dédiés à la santé de la femme cette année. En janvier 2023, elle avait ouvert un premier établissement de 300 mètres carrés à Issy-les-Moulineaux, en Ile-de-France. Ouvert 7 jours sur 7, il accueille une vingtaine de praticiens libéraux (généralistes, gynécologues, cardiologues, kinés, psychologues…), tous "spécialistes de la femme". L'objectif de cette équipe pluridisciplinaire : offrir aux patientes "une prise en charge globale". 

"Une femme qui arrive à la ménopause, par exemple, doit consulter un gynécologue mais aussi un cardiologue, et peut-être un psychologue et un diététicien pour l'aider à gérer cette transition", explique l'une des trois fondateurs de la start-up, Jeanne Theuret, aux Echos. Les patientes qui consultent dans le centre d'Issy-les-Moulineaux peuvent ainsi se voir proposer un rendez-vous avec un autre spécialiste de la structure en fonction de leurs besoins, ou avec des praticiens exerçant dans l'un des six hôpitaux partenaires. 

Afin de fluidifier le parcours des patientes et de faciliter le travail des praticiens, Sorella a embauché des infirmières de coordination, et développé une application sur laquelle sont disponibles les données de santé et l'historique de chaque patiente. La start-up gère aussi l'administratif à la place des praticiens : la prise de rendez-vous ou le tiers-payant notamment. "En échange de cet hébergement clés en main", elle prélève un pourcentage sur leurs honoraires, selon Les Echos

Sorella, qui assure que son premier centre est déjà rentable, ambitionne de développer un véritable réseau national de centres médicaux dédiés à la santé de la femme. Grâce à la levée de fonds, trois structures devraient voir le jour en 2024 en Ile-de-France. En 2026, elle espère avoir ouvert 12 centres.   

[avec Les Echos

Vignette

3 commentaires
3 débatteurs en ligne3 en ligne
Photo de profil de Hassan Chatti
638 points
Débatteur Renommé
Médecine physique et de réadaptation
il y a 2 mois
 "doit consulter un gynécologue mais aussi un cardiologue"​ : ah bon !? Faut que je relise mes recos. Un cardiologue qui ferait que des femmes !? C'est quoi !? un gyneco cardio ? Pareil pour les ...Lire plus
Photo de profil de Claude Roth
663 points
Débatteur Renommé
Médecine générale
il y a 2 mois
C'est quoi ces médecins qui ne veulent pas s'occuper des hommes Ça a l'air renrable. Voir comment Vive leS Gé'eralistes qui font tout celà et donc considèrent les femmes sans leur ensemble Il y ...Lire plus
Photo de profil de Gregory Cuffel
391 points
Débatteur Renommé
Médecins (CNOM)
il y a 2 mois
Discours bullshit as usual … tant que ça marche en même temps... ...Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17