"Nous refusons d’être les otages de ce conflit Carmf-Gouvernement" : privés d'augmentation, les médecins retraités se rebiffent

12/12/2022 Par Aveline Marques
La Fédération des associations régionales des allocataires (Fara) de la Carmf, qui rassemble plusieurs milliers d'adhérents, ne digère pas l'annulation de la hausse de la retraite complémentaire des médecins au 1er janvier, qui devait être de 4.8%. Avec l'inflation, souligne-t-elle, leur niveau de vie est amputé de plus de 10% en 2022 et 2023. 

 

Avec 2722 euros brut de retraite en moyenne (soit 2474 euros net), en juin 2022, les médecins retraités ne sont pas des "nantis", souligne la Fara* dans un communiqué du 9 décembre. Et les choses ne vont pas en s'arrangeant. Entre 2000 et 2022, en euros constants, "le pouvoir d’achat de nos retraites n’a cessé de diminuer suivant les chiffres fournis par la Carmf", relève la fédération : -6.89% pour le régime de base, -9.38% pour le régime complémentaire et -32.24% pour le régime ASV. "Le blocage décidé pour 2023 ne fera qu'accentuer cette tendance", regrette la Fara, qui estime qu'en raison de l'inflation, le niveau de vie des retraités sera "amputé de plus de 10% en 2022 et 2023". 

Après "une revalorisation symbolique" de 0.5% en 2022 sur le régime complémentaire, les allocataires attendaient de pied ferme la hausse de 4.8% annoncée à l'automne dernier par la Carmf, pour le 1er janvier 2023. Mais devant l'absence de compensation par le Gouvernement de l'exonération des cotisations vieillesse pour les médecins en cumul activité-retraite, le Conseil d'administration de la Carmf y a finalement renoncé, "à une faible majorité", précise la Fara, qui déplore cette "volte-face". 

"Cette décision est inacceptable et nous refusons de lier la dispense des cotisations des retraités actifs et le niveau des retraites. Nous refusons d’être les otages de ce conflit Carmf/Gouvernement", écrivent-ils, exigeant de la caisse comme des ministres de la Santé et du Travail "qu'ils reconsidèrent leurs décisions". 

*Fédération regroupant les médecins retraités, les veuves et veufs et autres allocataires. 

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

0 commentaire
11 débatteurs en ligne11 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17