Téléconsultations : la juteuse affaire des pharmaciens

03/12/2018 Par Catherine le Borgne

Un projet d'avenant à la convention pharmaceutique décrit les engagements des pharmaciens qui veulent se lancer dans la télémédecine, et les contreparties des caisses, en termes de rémunération associée. Une jolie addition qui devrait bien les faire réfléchir.   

Le pro­jet d’ave­nant n°15 à la conven­tion na­tio­nale de 2012 pose les pre­mières bases de l'engagement des pharmaciens d'officine, dans la télémédecine. Chez les médecins, la télémédecine est opérationnelle de­puis le 15 sep­tembre pour les té­lé­con­sul­ta­tions et le sera en fé­vrier 2019 pour les actes de télé-ex­per­tise, rappelle Le Pharmacien de France. Le projet d'avenant à la convention des pharmaciens, non encore signé*, dé­crit à la fois le rôle et l’équi­pe­ment dont de­vront dis­po­ser les of­fi­ci­naux pour en­trer dans le jeu. Ainsi, "le phar­ma­cien doit a mi­nima se do­ter des équi­pe­ments sui­vants : sté­tho­scope connecté, oto­scope connecté, oxy­mètre, ten­sio­mètre", pré­cise le texte, en plus d’une ins­tal­la­tion per­met­tant la confi­den­tia­lité des échanges par vi­déo­trans­mis­sion sé­cu­ri­sée, de fa­çon à "ga­ran­tir l’in­ti­mité" du pa­tient.

Côté ré­mu­né­ra­tion, le phar­ma­cien pourra comp­ter sur 1 225 eu­ros la pre­mière an­née pour l’équi­pe­ment des of­fi­cines qui sou­haitent se lan­cer, un mon­tant ra­mené à 350 eu­ros les an­nées sui­vantes. Un ver­se­ment condi­tionné la pre­mière an­née à la dé­cla­ra­tion en ligne de l’ou­ver­ture des té­lé­con­sul­ta­tions, les sui­vantes à la réa­li­sa­tion "d'au moins une té­lé­con­sul­ta­tion". Enfin, le phar­ma­cien sera éga­le­ment ré­mu­néré for­fai­tai­re­ment pour le temps passé à "l’or­ga­ni­sa­tion" et à "l’as­sis­tance ap­por­tée au pa­tient". Le for­fait se monte à 200 eu­ros entre 1 et 20 té­lé­con­sul­ta­tions, 300 eu­ros entre 21 et 30 té­lé­con­sul­ta­tions et 400 eu­ros au-delà, par an. Pas étonnant que le Pharmacien de France demande à se lecteur "de ne pas zapper". [Avec  lepharmaciendefrance.fr] *Le projet d'avenant a été signé à la CNAM le jeudi 6 décembre 2018, avec la FSPS et l'USPO Mis à jour le jeudi 6 décembre à 11 h 50.

Vignette
Vignette

Lapins : médecin, serez-vous disposé à prendre l'empreinte bancaire des patients pour prélever les 5 euros de pénalité?

Georges Fichet

Georges Fichet

Oui

Quand vous achetez un billet pour un spectacle et que vous n'y allez pas pour une raison ou pour une autre, pouvez-vous vous le fa... Lire plus

0 commentaire
3 débatteurs en ligne3 en ligne





La sélection de la rédaction

Rémunération
"La visite à domicile ne survivra pas à l’été" : le cri d'alarme de SOS Médecins
02/04/2024
13
Assistant médical
"Il faut arriver à transposer l'assistant médical dans une notion d'équipe": aux Rencontres d'AVECsanté...
03/04/2024
4
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17
"Ils ont une peur primaire de la psychiatrie" : pourquoi les étudiants en médecine délaissent cette spécialité
27/02/2024
28
Podcast
"C'est assez intense" : reportage dans un centre de formation des assistants médicaux
01/03/2024
9