euros, billets

Rosp et forfait structure 2023 : 9324 euros en moyenne par médecin généraliste

Les montants viennent de tomber. La rémunération sur objectifs de santé publique (Rosp) pour 2023 est en légère hausse, de 1,4% par rapport à l'année précédente, avec 5 185 euros en moyenne pour les généralistes concernés. Le forfait structure, qui s'établit en moyenne à 4214 euros, augmente de 1.9%.

19/04/2024 Par S. B.
Rosp
euros, billets

9 324 euros, c'est la rémunération forfaitaire moyenne versée aux 51 527 médecins généralistes libéraux concernés, au titre de la Rosp et du forfait structure pour 2023. Un montant qui a progressé de 1,9 % par rapport à l'année précédente, calcule l'Assurance maladie.

La hausse a été plus importante pour les 2 100 pédiatres bénéficiaires (+5,7%), qui ont touché en moyenne 4 080 euros. Les gastroentérologues ont perçu en moyenne 3 737 euros, les cardiologues 4 307 euros et les endocrinologues 4 426 euros.

Dans le détail et s'agissant particulièrement de la Rosp du médecin traitant de l'adulte, la rémunération moyenne versée pour les médecins généralistes est en hausse de 1,4%, pour un montant de 5 185 euros. En 2022, la rémunération moyenne était de 5 113 euros. 

Au total, 63 942 médecins sont rémunérés pour un montant total de 266,4 millions d’euros (contre 264,6 millions pour 64 824 médecins en 2022) au titre de la Rosp du médecin traitant de l'adulte.

Pour la Rosp MT de l'enfant, la Cnam a déboursé 15,3 millions d’euros cette année pour 48 084 médecins (contre 13.9 millions l'année précédente). Les MG bénéficiaires ont perçu en moyenne 282 euros, précise la Cnam.

Les pédiatres voient leur Rosp augmenter plus significativement à 1 146 euros (+8,7 %). La Rosp progresse également pour les autres spécialistes. Les cardiologues ont touché en moyenne 2 111 euros (+2,1%), les gastro-entérologues 1 495 euros (+3,6 %) et les endocrinologues 1 597 euros (+4,5 %).

Les montants versés au titre du forfait structure augmentent en 2023 de plus de 3,1%, avec un total de près de 320 millions d’euros versés, sous l’effet notamment de l’introduction de nouveaux indicateurs rémunérés (alimentation du DMP, édition d’ordonnances numériques, usage du téléservice "déclaration simplifiée de grossesse"). Plus de 75 000 médecins libéraux ont ainsi perçu un montant moyen annuel de 4 214 €.   

Les versements ont été effectués le 12 avril pour le forfait structure et le 17 avril pour la Rosp.
 

Vignette
Vignette

Faut-il abandonner le principe d'une rémunération forfaitaire des médecins sur objectifs de santé publique ?

Francis Banon

Francis Banon

Oui

La fable du chien et du loup a tout dit depuis longtemps. Nous sommes des libéraux. Nos relations avec les caisses doivent se fair... Lire plus

4 commentaires
5 débatteurs en ligne5 en ligne
Photo de profil de Francois Laissy
1,9 k points
Débatteur Passionné
Médecine générale
il y a 1 mois
Si on rapporte ces chiffres au nombre de consultations, on arrive à une moyenne de 1 à 1.50€ par C : on est encore loin des 30€ demandés sans compter le temps perdu et les investissements nécessaires ...Lire plus
Photo de profil de Paul-Henri Ginguené
1,1 k points
Débatteur Renommé
Anesthésie-réanimation
il y a 1 mois
Ces aides forfaitaires contraignantes sont bien sûr destinées à accroitre encore la dépendance des médecins "libéraux" par rapport à la sécu. Elles sont donc tout simplement à bannir de l'exercice di...Lire plus
Photo de profil de Karine O
3,6 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 1 mois
ça paraît joli... je suis étonnée, ma fiche rosp etc n'est pas actualisée du tout. mais le peu que je vois ne correspond pas à cet article. ils ont augmenté les objectifs à atteindre et des nou...Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17