Rémunération à l’acte dans les centres de vaccination : l’Assurance maladie dit stop  | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Rémunération à l’acte dans les centres de vaccination : l’Assurance maladie dit stop 

L’Assurance maladie a annoncé que de nouvelles modalités de facturation dans les centres de vaccination avaient été mises en place pour simplifier les procédures. Désormais, seule la rémunération au forfait sera possible.  
 

C’est une mesure pour “simplifier les modalités de rémunération et de facturation des professionnels de santé”, alors que la campagne de vaccination va s’intensifier en France. La Caisse nationale d’Assurance maladie (Cnam) vient en effet d’annoncer qu’un seul mode de rémunération pour les professionnels de santé vaccinant dans les centres serait désormais possible à partir du jeudi 15 avril : la rémunération au forfait.  

Cette décision intervient alors que la polémique a enflé, ces derniers jours, après notamment des révélations du Canard Enchaîné dévoilant que certains médecins pouvaient gagner jusqu’à 2.000 euros pour quatre heures de vacation dans les vaccinodromes en facturant à l’acte.  

La rémunération au forfait est de 420 euros pour une demi-journée de quatre heures. Le forfait passe à 460 euros le week-end et jours feriés. Il est de 105 euros/heure si la présence est inférieure à quatres heures (115 eurors le week-end et jours feriés). 

L’Assurance maladie précise toutefois que la facturation à l’acte reste possible pour les médecins en cabinet, au domicile et en officine . Cela ne concerne pas non plus les médecins retraités, qui sont payés à la vacation. 

 

 

 

25 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…