Téléconsultations : la juteuse affaire des pharmaciens | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Téléconsultations : la juteuse affaire des pharmaciens

Un projet d'avenant à la convention pharmaceutique décrit les engagements des pharmaciens qui veulent se lancer dans la télémédecine, et les contreparties des caisses, en termes de rémunération associée. Une jolie addition qui devrait bien les faire réfléchir. Le pro­jet d’ave­nant n°15 à la conven­tion na­tio­nale de 2012 pose les pre­mières bases de l'engagement des pharmaciens d'officine, dans la télémédecine. Chez les médecins, la télémédecine est opérationnelle de­puis le 15 sep­tembre pour les té­lé­con­sul­ta­tions et le sera en fé­vrier 2019 pour les actes de télé-ex­per­tise, rappelle Le Pharmacien de France...
13 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…