Après un incident avec un patient : les essais du vaccin d'Oxford reprennent | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Après un incident avec un patient : les essais du vaccin d'Oxford reprennent

Les essais mondiaux de phase III actuellement en cours sur le vaccin d'Oxford et AstraZeneca contre le coronavirus (AZD1222) avait été momentanément stoppés il y a quelques jours du fait de l’observation d’un événement de sécurité chez un patient. Ils peuvent reprendre.  

Le groupe pharmaceutique britannique AstraZeneca a repris ses tests au Royaume-Uni sur un vaccin contre l'épidémie de nouveau coronavirus avec le feu vert des autorités sanitaires, a annoncé samedi le groupe dans un communiqué.   

"Les essais cliniques du vaccin contre le coronavirus d'AstraZeneca et de (l'université) d'Oxford ont repris au Royaume-Uni après que l'autorité de réglementation sanitaire des médicaments a confirmé qu'il était sûr", a indiqué le groupe, qui avait dû suspendre ses tests trois jours plus tôt après l'apparition d'une "maladie inexpliquée", peut-être un effet secondaire grave, chez un participant.  

Le vaccin en cours d’étude est basé sur l’utilisation d’une version atténuée d'un adénovirus qui contient le matériel génétique de la protéine de pointe (ou protéine spike) caractéristique du virus Sars-CoV-2. 

[Avec AFP] 

2 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…