Marisol Touraine à l'heure du jugement dernier

11/05/2017 Par A.M. & Julie Depoix

C'est l'heure de noter le bilan de Marisol Touraine! Survivant à tous les remaniements, elle est restée ministre de la Santé plus longtemps que Simone Veil. Fidèle de François Hollande, Marisol Touraine a fait le job : boucher le "trou de la Sécu" en ramenant le déficit du régime général à 400 millions d'euros, porter des "marqueurs de gauche", tout en épargnant l'Hôpital autant que faire se peut. Quitte à se mettre à dos les professionnels de santé libéraux. Que restera-t-il de son quinquennat ? A vous d'en juger avec notre rétrospective.

 

Notez le bilan de Marisol Touraine

 

  • 20 juillet

Suppression de la franchise annuelle de 30 euros imposée depuis 2011 aux étrangers sans papiers bénéficiaires de l'Aide médicale d'Etat  

  • 23 octobre

Après une négociation au finish, l'Assurance maladie et les syndicats de médecins (CSMF, MG France et SML) signent l'avenant N° 8 à la convention médicale, un accord pour encadrer les dépassements d'honoraires. Il fixe à 2.5 fois le tarif Sécu le taux de dépassements au-delà duquel une procédure de sanction peut se déclencher, soit 70 euros pour un spécialiste (hors zones particulières). Il met en place le Contrat d'accès aux soins (CAS) pour les médecins de secteur 2 qui s'engagent à pratiquer des tarifs inférieurs à 2 fois ceux de la Sécu et à ne pratiquer aucun dépassement pour les patients CMU et ACS, en échange d'exonérations de charges sociales sur les actes réalisés en secteur 1. Leurs patients seront mieux remboursés que ceux d'un médecin en honoraires libres. Des rémunérations forfaitaires supplémentaires sont actées : 5 euros par consultation de patient de plus de 85 ans (et ensuite 80 ans), 5 euros par an et par patient suivi (hors ALD) pour les médecins traitants.  

  • Novembre
    Les internes de l'Isni et les chirurgiens libéraux du Bloc sont en grève. Les premiers pour dénoncer leur surcharge de travail et la limitation des honoraires libres liés à la nouvelle convention et enfin, pour manifester leur opposition à la proposition de loi (PPL) Leroux qui veut étendre les réseaux de soins mutualistes aux médecins ; les seconds, pour protester contre la limitation des dépassements d'honoraires et la PPL Leroux.

 

  • 11 décembre
    La loi de financement de la Sécurité sociale pour 2013 met fin à la convergence tarifaire entre hôpitaux publics et établissements privés et instaure un remboursement à 100% de l'IVG.

 

  • 13 décembre
    Marisol Touraine présente son "Pacte territoire santé" pour lutter contre les déserts médicaux. Parmi les 12 engagements, figurent la garantie d'un accès aux soins urgents en moins de 30 minutes pour tous les Français, la réalisation d'un stage en médecine générale pour 100% des étudiants (contre 10%), la dotation de 1500 contrats d'engagement de service public d'ici à 2017, la signature dès 2013 de 200 contrats praticiens territoriaux de médecine générale (garantie de revenus pendant 2 ans) ou encore la création de forfaits d'équipe de soins.

  Lire la suite : L'année 2013 >>>

 

 

  • 4 mars
    Au terme de six mois de concertations, la ministre présente son Pacte de confiance pour l'hôpital, reprenant le rapport d'Edouard Couty. Ambitions affichées : balayer la loi Hôpital, patients, santé et territoire (HPST)  pour réaffirmer le service public hospitalier et mettre en place une tarification de "parcours".

 

  • 7 mars
    Marisol Touraine prend 28 engagements pour améliorer les conditions de travail des internes: revalorisation des gardes de +4%, logement gratuit et prise en charge des frais de transports, contrôle de l'effectivité des repos de sécurité…

 

  • 22 mai
    Le décret "Sunshine act", pris en application de la loi Bertrand de 2011, oblige les industriels à publier leurs liens d'intérêts avec les professionnels de santé: les avantages d'une valeur égale ou supérieure à 10 euros et les conventions passées doivent être déclarées. Mais sans dévoiler le "secret des affaires".

 

  • 14 juin
    La loi relative à la sécurisation de l'emploi rend obligatoire une complémentaire santé pour tous les salariés du secteur privé, d'ici au 1er janvier 2016. C'est l'accord ANI (accord national inter régime).

 

  • 23 septembre
    A la suite du Premier ministre Jean-Marc Ayrault, Marisol Touraine reprend à son compte la Stratégie nationale de santé, qui préfigure sa loi de santé, désormais nommée, loi de modernisation de notre système de santé.

  Lire la suite : L'année 2014 >>>

 

 

  • 20 janvier

La loi garantissant l'avenir et la justice du système des retraites crée le compte personnel de prévention de la pénibilité pour les salariés du privé.  

  • 27 janvier
    La loi "Leroux" sur les réseaux de soins autorise les mutuelles à pratiquer une différenciation tarifaire sur les soins (dentaires, optique, audioprothèse) pratiqués par leur réseau conventionné. Les médecins ne sont pas concernés.

 

  • 4 février
    Lancement du 3e plan cancer (2014-2019)

 

  • 29 septembre
    Lancement du dispositif Paerpa pour les personnes âgées en risque de perte d'autonomie dans 9 territoires (16 en juin 2016)

 

  Lire la suite : L'année 2015 >>>

 

 

  • 28 février
    Un décret fixe à 48 heures hebdomadaires le temps de travail des internes, dont 8 demi-journées consacrées à leur travail à l'hôpital et 2 à la formation

 

  • 15 mars
    Une manifestation "historique" réunit 50 000 étudiants, internes et professionnels de santé, essentiellement des médecins libéraux, à Paris pour protester contre le projet de loi de santé.

 

  • 2 juillet
    Au Congrès de l'Association nationale des étudiants en médecine de France (Anemf), Marisol Touraine annonce le doublement du tarif des gardes des externes. D'ici à 2016, ils passeront de 26 à 52 euros.

 

  • Septembre

MG France dépose un recours à la CNAM contre l'iniquité tarifaire empêchant les médecins généralistes de coter C + MPC, comme les spécialistes. Ce sera le lancement de la guérilla tarifaire pour le C à 25 euros, appuyés rapidement par les troupes de l'Unof (CSMF).  

  • Novembre
    A travers le Pacte territoire santé 2, Marisol Touraine augmente le numerus clausus (+6.4%), simplifie le dispositif des aides à l'installation et investit davantage dans le travail en équipe : 1000 maisons de santé pluri professionnelles seront en fonctionnement en 2017, contre 174 en 2012

 

 

  • 29 décembre
    La loi d'adaptation de la société au vieillissement, dotée de 700 millions d'euros par an, revalorise l'Allocation personnalisée d'autonomie et crée le droit au répit pour les aidants

  Lire la suite : L'année 2016 >>>

 

 

  • 26 janvier
    Malgré l'opposition des professionnels de santé, la loi de "modernisation de notre système de santé" est promulguée. Elle instaure, par paliers, la généralisation du tiers payant obligatoire au 1er novembre 2017 sur la part Sécu - le Conseil constitutionnel ayant censuré le dispositif sur la part complémentaire  - , le paquet de tabac neutre, l'expérimentation des "salles de shoot", supprime le délai de réflexion avant l'IVG, redéfinit le service public hospitalier en excluant les établissements pratiquant des dépassements d'honoraires et met en place les Groupements hospitaliers de territoire (GHT). Et pour la médecine de ville, notamment, le médecin traitant de l'enfant et les plateformes territoriales d'appui (PTA).

 

  • 3 février
    La loi Claeys-Leonetti sur la fin de vie instaure le droit à la sédation profonde et continue jusqu'au décès pour les patients en phase terminale et rend contraignantes les directives anticipées

 

 

  • 1er avril 2016
    L'ensemble des actes entourant une IVG (examens de biologie, échographies, consultation de recueil du consentement, etc.) sont pris en charge à 100%

 

  • 15 juin
    Marisol Touraine annonce un 3e plan Maladies rares (2016-2018)

 

  • 1er juillet
    Naissance de 135 GHT

 

 

  • 25 novembre
    Nouvelle hausse du numerus clausus (+478 places)

 

  • 25 août
    MG France, le Bloc et la Fédération des médecins de France signent la convention médicale avec la Cnam. La CSMF et le SML s'abstiennent. Au terme de cinq mois de négociations, les syndicats ont obtenu la revalorisation de la consultation généraliste à 25 euros au 1er mai, une hiérarchisation des consultations, le remaniement du CAS (qui devient Optam), un nouveau forfait structure pour 2018.

 

 

  Lire la suite : L'année 2017 >>>

 

  • 22 mars
    Marisol Touraine présente le volet libéral de sa stratégie d'amélioration de la qualité de vie au travail

 

 

Ce qu'elle n'a pas fait (comme promis)

-Supprimer l'Ordre national des infirmiers
-Garantir un accès pour tous aux soins urgents en moins de 30 minutes
-Limiter les installations de praticiens en secteur 2 dans les zones à forte densité médicale
-Renforcer les sanctions en cas de non-respect des 6% de travailleurs handicapés dans les entreprises, les services publics et les collectivités locales
-Garantir l'existence d'un volet handicap dans chaque loi

 

Vignette
Vignette

Etes-vous favorable à la création d'une consultation de soins infirmiers?

Dominique Le Meitour

Dominique Le Meitour

Non

Revaloriser les actes infirmiers seraient déjà la première reconnaissance pour la profession. Le glissement de tâches médicale à m... Lire plus

0 commentaire





La sélection de la rédaction

Rémunération
"La visite à domicile ne survivra pas à l’été" : le cri d'alarme de SOS Médecins
02/04/2024
13
Assistant médical
"Il faut arriver à transposer l'assistant médical dans une notion d'équipe": aux Rencontres d'AVECsanté...
03/04/2024
4
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17
"Ils ont une peur primaire de la psychiatrie" : pourquoi les étudiants en médecine délaissent cette spécialité
27/02/2024
28
Podcast
"C'est assez intense" : reportage dans un centre de formation des assistants médicaux
01/03/2024
9