Les allergologues réclament un "Plan allergie" aux candidats

23/03/2017 Par Sandy Bonin
Santé publique

Les médecins allergologues ont appelé lundi les candidats à l'élection présidentielle à prévoir un "Plan allergies" dans leur programme, sous peine d'atteindre une "situation critique".

"Près de 30% de la population française" souffrent d'une ou plusieurs allergies, une proportion en forte augmentation. Or "il ne s'agit pas de maladies bénignes" et elles restent "sous-diagnostiquées en raison de la reconnaissance insuffisante dont elles font l'objet", souligne le Syndicat français des allergologues (Syfal) dans un communiqué, à la veille de la journée française de l'allergie. "Il est indispensable de prendre en compte la mesure de cette situation pour mieux en anticiper les conséquences sanitaires et économiques. Les questions liées à une meilleure prise en charge des allergies et à l'amélioration de la santé environnementale doivent être au coeur des projets des candidats à l'élection présidentielle", juge Isabelle Bossé, présidente du Syfal, qui évoque "une situation critique" si rien n'est fait. Aussi, ces médecins allergologues demandent aux candidats de prévoir un "Plan allergies", qui inclurait la création d'un Observatoire des allergies, une accélération de la lutte contre la pollution de l'air, une meilleure information de la population sur les risques liés à cette maladie ou encore un renforcement des crédits de recherche dans ce domaine. [Avec AFP]

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Valérie Briole

Valérie Briole

Non

Comment les patients qui cotisent à la sécurité sociale et à leur mutuelle de façon obligatoire, vont accepter de ne percevoir en ... Lire plus

0 commentaire
20 débatteurs en ligne20 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17