Législatives : ces médecins qui roulent pour Macron

12/05/2017 Par A.M.

La liste des 428 premiers candidats investis au nom de "La République en marche" pour les élections législatives a été dévoilée hier. Parmi eux, de nombreux médecins. Et quelques anciens collaborateurs de Marisol Touraine.

  Ils sont urgentiste, généraliste, radiologue ou encore rhumatologue. Et ils porteront tous les couleurs de "La République en marche" aux élections législatives, les 11 et 18 juin prochains. Au moins 15 médecins figurent en effet sur la première liste des candidats investis par le mouvement d'Emmanuel Macron. Au premier rang desquels Olivier Véran, neurologue au CHU de Grenoble. Ancien rapporteur de la loi de santé et porte-parole santé du futur président tout au long de la campagne, il sera candidat dans la 1ère circonscription de l'Isère. A moins qu'il ne soit nommé ministre mardi prochain… Parmi les candidats "En Marche", figure également le Pr Jean-Louis Touraine, immunologue et spécialiste des greffes. Député du Rhône depuis 2007, il se présente à nouveau dans la 3e circonscription. Le Dr Sophie Taëb, radiologue au centre de lutte contre le cancer de Lille, se présentera quant à elle dans la 10e circonscription du Nord, tandis que son confrère Joachim Son-Forget, radiologue au Centre hospitalier universitaire vaudois, se porte candidat pour représenter les Français de Suisse.   Deux anciens du cabinet de Touraine   Plusieurs candidats ont déjà des expériences d'élus locaux, comme le Dr Mario Iglesias, médecin retraité et maire (UDI) de Fumay dans les Ardennes, ou encore le Dr Michel Lauzzana, médecin généraliste et maire de Treigny, dans l'Yonne. Si Marisol Touraine elle-même ne figure pas dans la liste et briguera la 3e circonscription de l'Indre-et-Loire sous l'étiquette PS, tout en s'inscrivant "dans la majorité présidentielle", plusieurs anciens collaborateurs ont rejoint "En Marche" et ont été investis. C'est le cas de Gabriel Attal, qui se présente dans la 10e circonscription des Hauts-de-Seine, et de Benjamin Griveaux, pour la 5e circonscription de Paris, tous deux anciens du cabinet de la ministre de la Santé. Notons enfin que Richard Ferrand, l'un des auteurs de la proposition de loi sur les réseaux de soins, est candidat dans le Finistère (6e circonscription).

Vignette
Vignette

Etes-vous favorable à la création d'une consultation de soins infirmiers?

Philippe S.

Philippe S.

Non

A quand la reconnaissance des médecins ?? Si vous décidez de payer les actes infirmiers correctement nul besoin d'inventer de nou... Lire plus

0 commentaire
12 débatteurs en ligne12 en ligne





La sélection de la rédaction

Rémunération
"La visite à domicile ne survivra pas à l’été" : le cri d'alarme de SOS Médecins
02/04/2024
13
Assistant médical
"Il faut arriver à transposer l'assistant médical dans une notion d'équipe": aux Rencontres d'AVECsanté...
03/04/2024
4
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17
"Ils ont une peur primaire de la psychiatrie" : pourquoi les étudiants en médecine délaissent cette spécialité
27/02/2024
28
Podcast
"C'est assez intense" : reportage dans un centre de formation des assistants médicaux
01/03/2024
9