Il faut se taire dans les transports en commun : le conseil de l’Académie de médecine

25/01/2021 Par Louise Claereboudt
Santé publique
Face à la circulation des variants du Sars-CoV-2, vraisemblablement plus contagieux, l’Académie de médecine a recommandé de ne pas parler et de ne pas téléphoner dans les transports en commun afin de limiter la diffusion de particules dans l’air.

Faut-il désormais se taire dans le métro, le bus, ou encore le tramway ? C’est en tout cas ce que recommande l’Académie de médecine dans un communiqué diffusé le 22 janvier. Alors que la propagation des variants du Sars-CoV-2 inquiète les autorités, l’Académie estime que “le port obligatoire du masque dans les transports en commun, où la distanciation physique ne peut être respectée, doit s’accompagner d’une précaution très simple : éviter de parler et de téléphoner”. L’objectif : limiter au maximum la diffusion de particules dans l’air. Une recommandation importante selon l 'Académie, qui insiste par ailleurs sur la nécessité de ne “pas modifier les gestes barrière tels qu’ils ont été définis et améliorés depuis plusieurs mois”. Interrogé par France 2, l’épidémiologiste, Pascal Crépey, craint toutefois qu’une telle recommandation ne fasse "perdre l’adhésion de la population. Et, si la population ne suit plus les mesures, alors elles perdent en efficacité." [avec France 2]  

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Thomas Grenier

Thomas Grenier

Oui

25 euros de 2017 = 30 euros en 2024. Juste un rattrapage de l’inflation après des années de paupérisation. Rien de prévu pour les ... Lire plus

0 commentaire
5 débatteurs en ligne5 en ligne





La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17