Covid : la campagne de vaccination avancée au 2 octobre

18/09/2023 Par Mathilde Gendron
Santé publique
Alors que le nombre de cas positifs au Covid-19 augmente de plus en plus depuis la fin de l’été, le ministre de la Santé, Aurélien Rousseau, a annoncé avancer la campagne de vaccination de deux semaines. Elle commencera le 2 octobre prochain.  

 

Alors qu’elle devait commencer le 17 octobre pour les personnes les plus fragiles, la campagne de vaccination contre le Covid est finalement avancée au 2 octobre, a annoncé le ministre de la Santé. A l’instar du Royaume-Uni, la France a avancé cette campagne de deux semaines. "On pense que l'incidence a progressé d'une trentaine de pour cent depuis la semaine dernière, c'est à prendre avec beaucoup de précaution mais le virus circule", a relevé Aurélien Rousseau. Il a sollicité le 8 septembre dernier le Comité de veille et d'anticipation des risques sanitaires (Covars) "pour leur demander s'il fallait accélérer l'ouverture de la campagne vaccinale contre le Covid", a rapporté Aurélien Rousseau à nos confrères de l’AFP.  

La Pre Brigitte Autran, présidente du Covars, a remis au ministre de la Santé un avis "préconisant d'ouvrir plus rapidement la vaccination aux personnes fragiles et exposées plus directement au virus". "13,5 millions de doses", dans un premier temps du vaccin Pfizer, adapté au variant circulant majoritaire actuel, le XBB.1.5, seront disponibles "d’ici novembre", a promis le ministre de la Santé. "Ce n'est pas pour sonner l'alerte, mais comme l'épidémie est là on met en face les vaccins qui sont efficaces pour les personnes les plus fragiles", a souligné Aurélien Rousseau. Cette campagne de vaccination cible principalement les plus de 65 ans, les femmes enceintes, les résidents des Ehpad, les patients fragiles (et les personnes vivant avec eux) et ceux atteints de comorbidités.  

La campagne de vaccination contre le Covid-19 devait être lancée en même temps que celle pour la grippe. Cette dernière n’a pas été avancée et commencera bien le 17 octobre.  

[Avec AFP] 

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

2 commentaires
2 débatteurs en ligne2 en ligne
Photo de profil de Christiane Kouji
3,6 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 9 mois
ce que ne dit pas l'article, c'est que le ministre a clairement indiqué que les pharmaciens seraient prioritairement effecteurs de cette vaccination. Une fois de plus, les médecins sont pris pour des...Lire plus
Photo de profil de Romain L
12,8 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 9 mois
Qui a vacciné un seul patient ces 12 derniers mois ? Sérieusement ? Tout le monde s'en fout, je ne vois plus que des rhumes....Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17