Quand Agnès Buzyn avoue espionner les médecins hospitaliers | egora.fr
PUB

Dossiers du moment

Vous êtes ici

A+ A-

Quand Agnès Buzyn avoue espionner les médecins hospitaliers

Invitée de CNews/Europe 1/ Les Echos dimanche, la ministre de la Santé a révélé avoir pris connaissance des échanges d'une mailing list de médecins hospitaliers.... dont elle fait secrètement partie. Ancienne praticienne au sein de l'hôpital parisien Saint-Antoine, Agnès Buzyn suit donc de près l'envie de grève de ces anciens "confrères". Bien qu'affirmant "comprendre l'impatience" générale à l'hôpital, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a vivement critiqué dimanche les médecins qui mènent ou prévoient des mouvements de grève. La cause de son mécontentement : la manifestation pluriprofessionnelle prévue le...
16 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…