Le Pr Axel Kahn est mort à l’âge de 76 ans | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le Pr Axel Kahn est mort à l’âge de 76 ans

Célèbre généticien français et ancien président de la Ligue nationale contre le cancer, le Pr Axel Kahn est décédé à l’âge de 76 ans ans. Il se battait depuis plusieurs mois contre la maladie qui s’était récemment aggravée.
 

Il avait fait ses adieux à ses proches il y a quelques semaines dans une lettre poignante qu’il avait publiée sur ses réseaux sociaux le 21 mai. Agé de 76 ans, le Pr Axel Kahn, atteint d’un cancer incurable, s’en est allé, a annoncé dans un court message la Ligue nationale contre le cancer, qu’il avait présidée bénévolement à partir du mois de juin 2019. “Tout traitement à visée curative, ou même frénatrice, est désormais sans objet. Reste à raisonnablement atténuer les douleurs”, écrivait le Pr Kahn à ses proches.

La Ligue avait d’ores et déjà annoncé, le 10 mai dernier, qu’il quitterait prochainement sa présidence face à “l'aggravation de sa maladie cancéreuse”, vraisemblablement apparue au printemps 2020. Une annonce qui était devenue officielle le mardi 1er juin avec l’annonce de la désignation du Pr Daniel Niz, jusqu’alors vice-président, pour assurer l’intérim. 

Mais malgré des semaines de douleur, le Pr Axel Kahn, qui a démarré sa carrière en tant que chercheur à l'Inserm, avait pourtant continué, et ce presque jusqu’à son dernier souffle, à s’exprimer sur les réseaux sociaux et dans les médias, affichant une “sérénité totale” face à la mort pour reprendre ses termes lors d’une de ses dernières interviews accordée à l’Obs dans laquelle il revenait sur son combat contre la maladie.

Depuis le début de l'épidémie de Covid-19, l’essayiste  n’avait par ailleurs cessé de défendre corps et âme les droits des personnes atteintes de cancer, et d'alerter sur les retards au diagnostic, comme il avait pu le faire à plusieurs reprises sur Egora.fr. "Le retard au diagnostic est sans doute la conséquence la plus inquiétante de cette épidémie", estimait en juin dernier l'homme qui avait également présidé un temps l'Université Paris-Descartes (2007-2011).

 

Pluie d'hommages

Si, désormais, le “loup” - comme il se surnommait dans ses textes - s’en est allé, son combat, lui, ne cessera de perdurer au travers de la Ligue, mais aussi de la sphère politique qu’il a marquée par ses engagements. “Rendre hommage à l’homme c’est d’abord épouser ses combats, saluer cette vie qui avait valeur d’exemple et faire nôtres ses engagements”, a salué en ce sens le Premier ministre, Jean Castex. De son côté, Olivier Véran a salué un "grand médecin", "grand chercheur", et "grand humaniste", "courageux et engagé, jusqu'à la fin". 

Le monde de la santé, lui aussi, est "en deuil", a souligné le Dr Philippe Vermesch, président du SML, dans un tweet posté en hommage au généticien : "Ses nombreux combats dans le cadre notamment de la ligue contre le cancer, son courage face à la maladie, son goût des autres, resteront des exemples pour chacun et chacune d'entre nous, respect."

L'Ordre des médecins a lui aussi fait part de sa "profonde tristesse confraternelle". Le Pr Axel Kahn "portait les valeurs médicales, de progrès scientifique, de solidarité sociale et d’empathie comme rares peuvent le faire", a salué l'institution.

15 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…