Michel Cymes, Axel Kahn, Jean-Paul Ortiz… Pourquoi seize soignants ont décidé de se vacciner face caméra | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Michel Cymes, Axel Kahn, Jean-Paul Ortiz… Pourquoi seize soignants ont décidé de se vacciner face caméra

Le rendez-vous est pris à 15h30, ce mercredi 6 janvier. Seize médecins de renom et représentants professionnels se sont engagés à se vacciner publiquement pour "donner l'exemple". 

"Dans mon cabinet, il n'y a pas une consultation qui se termine par, 'bon docteur, ce vaccin vous en pensez quoi? C'est dangereux? Et vous, vous allez faire quoi? Vous allez vous faire vacciner?' a relevé le Dr Jean-Paul Ortiz, président de la CSMF, sur BFMTV mardi matin. Moi j'appelle tous les médecins, toutes les infirmières [...] à se vacciner et à le dire autour d'eux."  

Pour le représentant syndical, ce sera ce mercredi 6 janvier, à 15h30, "publiquement". Les caméras sont conviées à filmer l'injection. Quinze autres soignants se sont engagés à participer à cette opération : des médecins de renom tels que les Drs Michel Cymès et Marina Carrère d'Encausse et les Prs Axel Kahn et René Frydman ou encore des représentants de plusieurs professions de santé. Le président de la Fédération nationale des infirmiers, Daniel Guillerm, qui a récemment appelé dans une tribune à réétudier la question de l'obligation vaccinale des soignants, donnera également l'exemple, aux côtés des Drs Philippe Vermesch, du SML, et Jacques Battistoni, de MG France, de Catherine Kirnidis, présidente du Syndicat national des infirmiers libéraux, de Daniel Nizri, vice-président de la Ligue contre le cancer, Jocelyne Wittevrongel et Jean-Jacques Le Bian, de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), de Sophie Tricot, secrétaire générale de la Fédération nationale des orthophonistes, de la sage-femme Laurence Briand et du kiné Laurent Rousseau. 

"C'est important qu'on [...] donne cet exemple à tous les Français", insiste Jean-Paul Ortiz, qui se dit "choqué" par les professionnels de santé qui refusent de se faire vacciner. Un sondage interne mené par la Fédération des établissements hospitaliers et d'aide à la personne privés solidaires a récemment révélé que 76% des personnels d'Ehpad interrogés ne souhaitaient pas se faire vacciner. 

Le président de la CSMF appelle également le ministre de la Santé à suivre l'exemple. Olivier Véran aurait rappelé à Jean-Paul Ortiz que s'il se vaccinait alors qu'il n'avait pas plus de 50 ans, on lui reprocherait ce "passe-droit". "Je trouve que c'est un peu ridicule parce que je crois qu'à un moment donné, c'est le ministre de la Santé, c'est lui qui guide la santé dans notre pays avec [...] le président de la République et le Gouvernement. Moi je trouve qu'il se vaccinerait publiquement, ça aurait une valeur d'exemple."

[avec BFMTV.com

31 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…