"La gendarmerie est venue le jour même au cabinet" : las d'être "des pions", les généralistes du Haut-Rhin en grève face aux réquisitions | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"La gendarmerie est venue le jour même au cabinet" : las d'être "des pions", les généralistes du Haut-Rhin en grève face aux réquisitions

Dans le Haut-Rhin, le torchon brule entre l'ARS et les généralistes libéraux. Révoltés tant sur le fond que sur la forme par les réquisitions "arbitraires" ordonnées dans le cadre de la permanence des soins ambulatoires (PDSA), dans un contexte de surcharge des urgences, les praticiens sont appelés à la grève ce samedi 1 er janvier. Les gendarmes se sont présentés à son cabinet un samedi matin, alors qu'il n'était pas présent. "C'est un confrère qui m'a appelé pour m'informer qu'on avait déposé un arrêté préfectoral de réquisition et que je...
45 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…