Levothyrox : Merck condamné en appel pour défaut d'information | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Levothyrox : Merck condamné en appel pour défaut d'information

Déboutés en première instance, plus de 3.000 utilisateurs de la nouvelle formule du Levothyrox qui se plaignaient de nombreux effets secondaires ont obtenu en appel la reconnaissance d'un manque d'information du fabricant Merck et une modeste indemnisation au titre du préjudice moral. Le laboratoire va se pourvoir en cassation.

En première instance, les juges lyonnais avaient écarté tout manquement du laboratoire pharmaceutique dans le lancement en 2017 du nouveau Levothyrox. Mais la Cour d'appel a reconnu "une faute", condamnant Merck à verser 1.000 euros à chacun des plaignants pour "préjudice moral", soit un total de plus de 3,3 millions d'euros.

"L'important pour les parties civiles était que leur situation, leur douleur, leur malheur, soient reconnus par la justice", s'est félicité devant la presse leur avocat Christophe Leguevaques. Selon lui, le laboratoire "avait l'obligation légale d'informer directement les malades, notamment par la boite et la notice".

Une décision "totalement incompréhensible" aux yeux du directeur juridique de Merck en France Florent Bensadoun, qui a annoncé le pourvoi de l'entreprise en cassation. "Le débat judiciaire n'est pas clos, cette décision est en totale contradiction avec la décision rendue en première instance par le tribunal d'instance de Lyon qui avait reconnu un dispositif d'information pertinent et conforme au cadre réglementaire en vigueur", a-t-il rappelé.

Si quelque 800 utilisateurs du Levothyrox avaient abandonné la procédure après la décision de première instance, 3.329 plaignants avaient décidé de poursuivre leur combat en appel. Ils réclamaient une indemnisation de 10.000 euros par personne - soit 33 millions d'euros au total. L'annonce du délibéré, qui devait être rendu en avril, avait été reportée pour cause de confinement.

Durant le procès en appel, la société pharmaceutique a gardé la même ligne de défense et réaffirmé...

4 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…