"Les médecins ne vont plus chez les asiatiques" : la boulette de Patrick Pelloux sur le coronavirus | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Les médecins ne vont plus chez les asiatiques" : la boulette de Patrick Pelloux sur le coronavirus

pelloux
Dans un message publié sur Twitter, le président de l’Association des médecins urgentistes de France met en cause les “médecins de ville” dont SOS médecins qui ne se déplaceraient plus chez les personnes asiatiques, à cause du coronavirus. Il a depuis, retiré son tweet et présenté ses excuses. 

 

“Quand la psychose du coronavirus gagne les soignants on va droit à la crise par désorganisation du système de santé : les médecins de ville dont SOS médecins ne vont plus chez les asiatiques. Nous devons garder notre calme !!!”, s’est exprimé ce dimanche 2 février sur son compte Twitter, Patrick Pelloux, président de l’Association des médecins urgentistes de France (Amuf). 

Un message, supprimé depuis de son compte, loin d’être passé inaperçu. Alors que six personnes en France et plus de 20.000 dans le monde sont touchées par le coronavirus, beaucoup de médecins ont demandé des comptes à Patrick Pelloux. 

 

 

A tel point que le président de l’Amuf a...

40 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…