Un médecin retraité qui voulait reprendre du service recalé par l'Ordre : "J'ai pris cette décision comme une offense"

25/09/2023 Par Aveline Marques
Déontologie
Retraité depuis cinq ans, le Dr Bernard Smaja s'était porté candidat pour assurer des gardes au nouveau centre de santé de Courcelles-sur-Seine (Eure). Mais le CDOM a considéré qu'il ne présentait pas "l'aptitude suffisante à la reprise d'une activité de médecin généraliste." 

 

Après avoir exercé durant 40 ans en tant qu'anesthésiste-réanimateur au centre médico-chirurgical du Chesnay puis en tant que généraliste à Versailles (Yvelines), le Dr Bernard Smaja a pris une retraite bien méritée il y a cinq ans. Le médecin s'est alors installé à Courcelles-sur-Seine, dans l'Eure.  

Sollicité pour aider à vacciner contre le Covid, le jeune retraité dit avoir repris "goût à la pratique". "Je me suis dit que je pouvais encore être utile", témoigne-t-il sur Actu.fr. Le médecin a donc postulé pour intégrer le nouveau centre de santé de sa commune afin, dit-il, d'y "assurer quelques gardes par semaine".  

Pour cela, il lui a d'abord fallu effectuer une demande de reprise d'activité au CDOM. Mais l'entretien d'évaluation professionnel, fin mai, ne s'est pas passé comme prévu. Le Dr Bernard Smaja s'est retrouvé face à deux consœurs, qui l'ont interrogé sur sa prise en charge de pathologies courantes en médecine générale telles que l'angine, la bronchite, la cystite chez les jeunes femmes et la bronchiolite du nourrisson, relate-t-il. "J’ai livré mes réponses à mes interlocutrices en précisant ma pratique et mon expérience en matière de prescription antibiotique tout en prenant soin de ne pas ignorer l’existence des Trod, précise le médecin. La plus expérimentée des deux personnes ne semblait pas avoir de problème. La seconde, en revanche, m’a expliqué qu’on ne soignait pas les angines avec des antibiotiques, mais avec des tisanes au thym et au miel. Je sais bien que les antibiotiques ne sont pas automatiques, mais je sais reconnaître quand ils sont nécessaires."  

 

 

On lui soumet ensuite une liste de 13 médicaments. Cinq d'entre eux lui sont inconnus de prime abord. "Après avoir fait mes recherches, il s’avère qu’il s’agissait de noms de médicaments génériques concernant des molécules que j’ai prescrites pendant de nombreuses années, mais dont le nom diffère évidemment." 

Un mois plus tard, la décision tombe par courrier. Le Dr Smaja "ne présente pas l’aptitude suffisante à la reprise d’une activité de médecin généraliste." "J’ai vécu cette décision de l’Ordre des médecins comme une offense. J’ai été blessé que l’on mette en doute mes compétences de médecin", confie-t-il à la presse locale. D'autant que, souligne-t-il, on autorise désormais les pharmaciens à prescrire des antibiotiques en cas d'angine (si le Trod est positif)… 

De son côté, le maire de Courcelles-sur-Seine dénonce l'absurdité du système :  "On a des médecins qui nous disent qu’ils sont débordés et de l’autre, le Conseil de l’Ordre qui refuse de voir des retraités de bonne volonté reprendre du service. C’est difficile à comprendre." 

 

[Avec Actu.fr

53 commentaires
3 débatteurs en ligne3 en ligne
Photo de profil de Alain Joseph
1,5 k points
Débatteur Renommé
Médecine générale
il y a 9 mois
Bonjour Dr Smaja Bernard, je ne suis pas étonné de l'attitude du CNOM puisque j'ai subi le même problème. Les questions posées sont toujours ambigues et incomplètes et ressemblent à des QCM. J'ai pro...Lire plus
Photo de profil de Jean Pierre Salleras
216 points
Anesthésie-réanimation
il y a 9 mois
Les médecins élus ne sont pas habilités à évaluer le niveau technique des autres confrères. Ayant bien voyagé j'ai été étonné de voir des infirmiers anesthésistes remplacer comme médecin anesthésist...Lire plus
Photo de profil de Jean Siboni
18 points
Neurologie
il y a 7 mois
Bonjour, Décision surprenante mais je ne suis pas étonné. Retraité depuis plus de trois ans, ancien neurologue hospitalier très expérimenté et compétent en MG, j'ai voulu participer à des activités ...Lire plus
 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17