Trafic international de faux médicaments : 5 ans de prison pour le cerveau français

06/04/2017 Par Sandy Bonin
Faits divers / Justice

Plavix, Zyprexa… Arnaud Bellavoine, l'organisateur d'un vaste réseau d'importation de médicaments contrefaits fabriqués en Chine, a été condamné mercredi à 5 ans de prison par le tribunal correctionnel de Marseille, pour "blanchiment de contrefaçon" et délit aggravé par le risque pour la santé que ces produits ont fait courir à des patients européens.

"J'étais avide d'argent, j'avais de gros soucis financiers", avait-il avoué, fin mars, devant le tribunal, reconnaissant pour la première fois avoir introduit dans les circuits de distribution européens agréés plusieurs tonnes de médicaments au principe actif grandement sous-dosé, absent, voire même remplacé par du sucre. Gérant de la société Multiscope Trading, installée sur l'Ile Maurice, il avait été interpellé en octobre 2012 en Espagne. "J'ai eu l'idée du Plavix et du Zyprexa, c'était des trucs très à la mode et de gros volumes étaient prescrits en Europe", avait-il expliqué à l'audience. Arnaud Bellavoine faisait fabriquer ces médicaments contrefaits dans une usine d'Etat chinoise située à Tianjan, dont le responsable Kevin Xu a été interpellé aux Etats-Unis et condamné à six ans et demi de prison. Arnaud Bellavoine adressait à son contrefacteur des modèles de Plavix et de Zyprexa par Chronopost. Comme l'avait sollicité l'avocat d'Arnaud Bellavoine, le tribunal n'a pas décerné le mandat de dépôt requis par le Parquet mais a prononcé une interdiction de gérer durant dix ans. Arnaud Bellavoine avait été détenu durant huit mois puis assigné à résidence pendant deux ans sous surveillance électronique. Les juges ont prononcé la confiscation de sa villa située à Marbella (Espagne), acquise 1,8 million d'euros. Chargée de l'acheminement des médicaments falsifiés depuis Singapour jusqu'en Europe, Catherine Koubi a été condamnée à trois ans de prison, dont 18 mois avec sursis, à une amende de 50.000 euros et à une interdiction de gérer durant dix ans. Les trois prévenus devront également verser à Sanofi plus de 500.000 euros. [Avec AFP]

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

0 commentaire
2 débatteurs en ligne2 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17