Plus de 20 plaintes déposées contre un chirurgien orthopédiste radié de l'Ordre

10/10/2022 Par Sandy Bonin
Faits divers / Justice
Vignette
Une vingtaine de plaintes pour "coups et blessures involontaires" ont été déposées contre un chirurgien orthopédiste ardéchois radié de l'Ordre des médecins. Une cinquantaine de dossiers sont en cours de constitution.  

 

La liste des victimes du Dr Marc Pierunek ne cesse de s'allonger. Suspendu puis radié du tableau de l’Ordre des médecins au printemps dernier, le chirurgien orthopédiste qui exerçait, jusqu’en juillet 2019, à la clinique Pasteur de Guilherand-Granges (Ardèche) devra s'expliquer en justice.  

Il affrontera Me Édouard Bourgin, avocat au barreau de Grenoble spécialisé en préjudice corporel qui représente sept plaignants, dont des proches d’une personne décédée quelques mois après avoir été opérée. Les patients ont décidé de se constituer en collectif afin de se soutenir mutuellement. "Juridiquement, il ne peut y avoir de procédure collective, mais ce regroupement est important", estime le conseil dans Le Parisien. 

À la clinique où il exerçait, le chirurgien orthopédiste aurait eu pour habitude de bâcler ses entretiens, opérer à la chaîne et ne pas faire de suivi post-opératoire. Il est également reproché au médecin radié une attitude méprisante à l'égard de ses patients.  

Selon Maître Sophie Jonquet, avocate d'un patient victime de l'orthopédiste, c'est aussi le passé du médecin qui interroge. Le chirurgien aurait déjà rencontré des problèmes lorsqu’il exerçait dans les Alpes-Maritimes, à Nice puis Cagnes-sur-Mer, de 2002 à 2015. "Il a connu à cette époque de graves soucis personnels et a été soumis à une expertise psychiatrique qui s’est révélée catastrophique : burn-out, alcoolisme, etc." 

Depuis sa radiation du tableau de l'Ordre, le Dr Pierunek a disparu des radars. Il ne s’est pas présenté à l’audience disciplinaire qui a scellé son sort. "Il n’était ni présent, ni représenté par un avocat, et n’a pas fait appel de sa radiation", constate Me Sophie Jonquet.  

[Avec leparisien.fr

Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

0 commentaire





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17