Malaises inexpliqués dans un CMP : les soignants ont-ils été empoisonnés ?

07/03/2023 Par Pauline Machard
Faits divers / Justice

Des membres du personnel d’un centre médico-psychologique (CMP) ont été victimes de malaises après la pause déjeuner. Les analyses toxicologiques de l’une d’entre elles ayant mis en évidence la présence dans le sang d’une forte dose de benzodiazépines, le parquet a ouvert une enquête pour “administration de substance nuisible”.   Le parquet de Nancy a ouvert une enquête pour “administration de substance nuisible” à la suite de malaises inexpliqués ressentis par deux infirmières et une médecin du centre médico-psychologique (CMP) Antigone à Saint-Nicolas-de-Port, près de Nancy (Meurthe-et-Moselle), rapporte l’AFP. L’ouverture de cette enquête fait suite au dépôt de trois plaintes au mois de janvier dernier, a détaillé à l’agence de presse le procureur de la République de Nancy, confirmant des informations du quotidien L’Est Républicain. “Les plaignantes relatent des malaises après la pause déjeuner (en avril et en décembre 2022 pour les deux infirmières, en octobre 2022 pour le médecin)”, a déclaré le magistrat.   Une contamination volontaire ? Le 25 février, L’Est Républicain relatait que l’une des plaignantes travaillant dans cette structure avait ressenti de “violents troubles allant jusqu’à une perte de connaissance”. Suite à son malaise, elle avait été transportée dans un service d’urgences à Nancy. Des analyses toxicologiques avaient alors mis en évidence la présence dans son sang “d’une forte dose de benzodiazépines”, qui ne lui avait pas été prescrite, ni à elle, ni à ses deux collègues.

L’hypothèse, évoquée lors d’une enquête interne au CMP, envisageait “l’ingestion d’une boisson ou d‘un aliment contaminé volontairement par un tiers, à l’insu des victimes”, d'après le journal régional. [Avec l’AFP et L’Est Républicain]

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Non

Même si cette augmentation est justifiée , sur le plan fiscal c'est un massacre = pas d'abattement sur les charges sociales . Vous... Lire plus

0 commentaire





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17