Le Dr Marty sanctionné par l’Ordre pour ses propos contre Bigard et Lalanne : une pétition pour le soutenir

26/02/2024 Par Mathilde Gendron
Déontologie
Après avoir reproché à Francis Lalanne et à Jean-Marie Bigard de véhiculer des thèses complotistes, le Dr Jérôme Marty a été sanctionné d’un blâme, le 15 février dernier par la chambre disciplinaire de première instance d'Occitanie de l'Ordre des médecins. Un collectif de médecins lance une pétition depuis jeudi dernier pour soutenir le président de l’UFML et pour "condamner l’action du Conseil régional de l’Ordre des médecins d’Occitanie, complice de désinformateurs notoires, qui lui déshonore [la] profession". 

Ce jeudi 22 février, un collectif de médecins a lancé une pétition pour soutenir le Dr Jérôme Marty, président de l’Union française pour une médecine libre (UFML). Le médecin généraliste avait publié sur le réseau social X, une lettre ouverte dénonçant les propos anti-vaccin et anti-pass vaccinal de Jean-Marie Bigard et de Francis Lalanne, devenus durant l'épidémie de Covid-19 des figures emblématiques de la sphère complotiste. Le généraliste exerçant à Fronton (Haute-Garonne) a été sanctionné par un blâme le 15 février dernier par la chambre disciplinaire de première instance d'Occitanie de l'Ordre des médecins, pour "non-respect de la déontologie en s’exprimant de manière grossière et insultante". 

 

Le collectif de médecins auteur de la pétition indique être "[aux] côtés [du Dr Marty] et condamner l’action du Conseil régional de l’Ordre des médecins d’Occitanie, complice de désinformateurs notoires, qui lui déshonore notre profession". Les médecins dénoncent la sanction infligée par l’instance disciplinaire, qui "condamne le parler rabelaisien du Dr Jérôme Marty, et l’utilisation de mots fleuris que n’aurait pas renié l’auteur de Gargantua". Ce blâme "aura au moins fait le bonheur de Francis Lalanne, qui entre deux dénonciations du ‘génocide’ vaccinal, a immédiatement célébré sa ‘victoire’", constatent-ils. 

Le collectif de médecin dénonce également une argumentation "dérisoire et pathétique" de la part de l’instance disciplinaire. C’est "une preuve supplémentaire du caractère profondément dysfonctionnel de cette exception juridique plus prompte à condamner un médecin attentif à partager des vérités scientifiques et à éclairer les patients, que des confrères accusés de violences sexuelles”. 

Les auteurs de la pétition rappellent que le Dr Marty, "a milité pour l’obtention de masques FFP2 pour tous les soignants, a appelé au port du masque obligatoire dans les transports en commun, n’a cessé de dénoncer les graves manquements auxquels ses consœurs et confrères, dont certains y ont perdu la vie, ont été confrontés". Ils poursuivent en précisant que le Dr Marty s’est impliqué dans "la lutte contre la pandémie et la désinformation, confronté aux conséquences dramatiques voire meurtrières de cette désinformation sur certains de nos patients, faisant face comme nombre d’entre nous à une violence verbale et à des menaces inacceptables dont l’Ordre s’est rarement ému, fait honneur à notre profession".

Si Jean-Marie Bigard et Francis Lalanne avaient porté plainte devant les tribunaux, les auteurs de la pétition indiquent que "la liberté d’expression aurait laminé leurs plaintes sans fondement". Car pour eux, cette plainte déposée "est une atteinte inacceptable à la liberté d’expression des médecins".

A l’heure où nous écrivons cet article, 7 783 personnes ont signé la pétition. 

 
Vignette
Vignette

4 commentaires
10 débatteurs en ligne10 en ligne
Photo de profil de Romain L
12,8 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 4 mois
Bigard et Lalanne ont réagi humainement à une privation excessive de leurs libertés fondamentales : droit de circuler librement, droit de respirer l'air pur, droit de refuser l'injection d'un produit ...Lire plus
Photo de profil de Michel Baert
52 points
Gériatrie
il y a 4 mois
Bigard est un clown de la plus basse expression, mais cela reste une expression. Devant ce type de personnages, le plus efficace reste l'indifférence et l'effacement. Lalanne n'a plus rien fait depuis...Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17