L’irréductible Dr Fauci, le médecin qui tient tête à Donald Trump | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

L’irréductible Dr Fauci, le médecin qui tient tête à Donald Trump

Figure de la crise Covid aux États-Unis, chercheur de renom et expert en maladies infectieuses pour la Maison Blanche, le Dr Anthony Fauci est désormais connu pour avoir tenu tête à Donald Trump à plusieurs reprises à propos de la pandémie. Alors que le pays bat chaque jour des records de contaminations et a dépassé les 138.000 morts, zoom sur ce médecin qui entretient une relation habile et tumultueuse avec le président américain. 
 

Le petit docteur ne s'en laisse pas conter : à 79 ans, l'immunologue américain Anthony Fauci est devenu la voix de la raison scientifique sur la gravité de la pandémie de Covid-19 face aux dénégations de Donald Trump, mais ce rôle lui vaut la rancune féroce de partisans du président qui réclament sa tête. Ce médecin de formation était célèbre dans le monde de l'infectiologie et de la lutte contre le sida avant la pandémie, mais peu connu du grand public, et surtout pas politique : il est directeur de l'Institut national des maladies infectieuses depuis 1984.

 

Aujourd'hui, des figurines sont fabriquées à son effigie et des sondages menés sur lui, aux résultats désobligeants pour le président : 65% des Américains croient les informations qu'Anthony Fauci donne sur le coronavirus, alors que 67% ne croient pas Donald Trump, selon une enquête Quinnipiac. Tout change pour lui quand il rejoint la cellule présidentielle sur le coronavirus, très médiatisée. Sa communication obéit aux canons de la communication en temps de crise sanitaire : des messages simples, répétés à l'infini, distillés pour avertir la population sans créer la panique.

 

Le fils de pharmaciens, fan de thrillers et des films de Jason Bourne, devient maître dans l'art de recadrer poliment son patron, en cultivant son image d'homme de vérité, au franc-parler. "Je marche sur une ligne de crête", disait-il en mars. "Je dis des choses au président qu'il n'a pas envie d'entendre". Après que le président laisse entendre début mars qu'un vaccin serait disponible d'ici "trois à quatre mois", l'expert précise, dans son accent new-yorkais rocailleux: "Comme je vous l'ai dit M. le président, il faudra un an à un an et demi".

L'équilibre tient tant que le pays est confiné mais, depuis juin, la ligne de crête est devenue très étroite. Le docteur Fauci n'a plus vu le président depuis le 2 juin. Donald Trump est focalisé sur la relance de l'économie, les précautions sanitaires ne l'intéressent plus. Quand la courbe des contagions remonte en juin, Anthony Fauci sonne l'alarme publiquement...

13 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…