Inflation : les cliniques privées demandent une revalorisation de leur budget

15/02/2023 Par Mathilde Gendron
En raison de la hausse des prix de l’énergie notamment, la Fédération de l'hospitalisation privée (FHP) réclame 500 millions d’euros supplémentaires pour l’année 2023.  

"Les hausses de prix de nos fournisseurs pour 2023 sont extrêmement importantes, et assorties de positions de négociation très dures", a indiqué Lamine Gharbi, président de la Fédération de l’hospitalisation privée (FHP). Rien que pour l’énergie, le président prévoit une augmentation de "70 à 80%". Pour les coûts de restauration, il estime une hausse de "9%", et ceux de nettoyage "entre 8 et 13%". C’est pourquoi la FHP demande une revalorisation du budget attribué aux cliniques privées de 500 millions d’euros supplémentaires.  

Selon la fédération, "l’impact de l'inflation devrait s’élever à 3,4 milliards d’euros, tous secteurs confondus, public et privé" en 2023. Cependant, le budget de l’Assurance maladie "ne couvre que 2,1 milliards d’euros". La FHP demande alors "1,3 milliard" d’euros supplémentaires, dont 500 millions d’euros donc pour les cliniques privées. 

C’est un constat que partageait déjà la Fédération hospitalière de France (FHF) en septembre. Elle demande 1,2 milliard d’euros supplémentaire. Pour 2023, le Gouvernement a augmenté le budget de 600 millions d’euros, dans le budget rectificatif de la Sécu. Cette enveloppe doit permettre notamment de prendre en compte des revalorisations de salaires pour les heures de nuit des soignants, précise l’AFP. "Nous demandons au Gouvernement que les salariés du privé puissent bénéficier de ces majorations, et qu'on puisse consacrer une partie de cette enveloppe, soit 90 millions d'euros, pour nous aussi revaloriser les heures de nuit que nous faisons faire à nos salariés", a indiqué Christine Schibler, la déléguée générale de la FHP.

[avec AFP] 

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Thomas Grenier

Thomas Grenier

Oui

25 euros de 2017 = 30 euros en 2024. Juste un rattrapage de l’inflation après des années de paupérisation. Rien de prévu pour les ... Lire plus

0 commentaire
3 débatteurs en ligne3 en ligne





La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17